ASSE - Mercato : Max-Alain Gradel ne ferme pas la porte à un retour

Max-Alain Gradel ne ferme pas la porte à un retour à l’ASSE cet été Publié par JEAN-LUC D le 14 mai 2017 à 18:00

En grande difficulté à Bournemouth, qu’il a rejoint il y a deux saisons, Max-Alain Gradel pourrait changer d’air à la faveur du mercato estival, qui s’ouvre le 9 juin à venir. Cité dans le viseur de plusieurs clubs de Ligue 1, le milieu offensif de 29 ans ne dirait pas forcément non à un retour à l’ASSE.

Si le projet est intéressant, Gradel peut revenir

Après une saison 2014-2015 époustouflante où il finit meilleur buteur de l’AS Saint-Étienne avec 17 réalisations, Max-Alain Gradel avait fait le choix de retourner en Premier League sous les couleurs de Bournemouth. Deux ans, l'histoire n'est pas une réussite, après une grave blessure, et le joueur ne parvient pas à s'imposer et vit même cette situation comme une injustice.

Dans une interview accordée à Foot Mercato, l’ex-Stéphanois évoque même la possibilité pour lui de revenir relancer sa carrière au Chaudron, une éventualité qu’il n’exclut d’ailleurs pas. « Saint-Étienne, c’est une autre histoire. J’ai passé de très bons moments là-bas. Je garde ce club dans mon cœur. C’est un club particulier pour moi.

Après, il ne faut pas retourner à Saint-Étienne pour retourner à Saint-Étienne. II faut que cela me permette de passer une nouvelle étape. Si le projet est intéressant, pourquoi pas. Mais pour l’instant, je ne pense pas que ce soit d’actualité », a-t-il déclaré. Par contre, l’Ivoirien ne se voit pas du tout enfiler le maillot de l’Olympique Lyonnais qui l’a également approché.

« Oui, c’est vrai il y a eu des rumeurs. Pour être franc avec vous, Lyon est un grand club français que je respecte énormément. C’est vrai que l’on dit qu’il ne faut jamais dire jamais, mais je peux vous dire que je ne pense pas que je jouerais à Lyon. Après avoir représenté Saint-Étienne comme je l’ai fait, je ne me vois pas jouer à l’OL.

Je respecte Lyon, ils font du bon travail, mais je ne pourrais pas y jouer », confie Gradel. Reste à savoir si les dirigeants de Sainté seront ouverts à ce retour. À suivre…