PSG - Actualités : OL, Aulas estime et admire Nasser Al-Khelaïfi

Jean-Michel Aulas a dit tout le bien qu’il pense de Nasser Al-Khelaïfi

En début de saison, Jean-Michel Aulas a multiplié les piques à l'égard de Nasser Al-Khelaïfi et du PSG. Mais le président de l'OL a semble-t-il décidé de calmer le jeu. À l’issue de la victoire des féminines Lyonnaises contre les Parisiennes en finale de la Ligue des champions, le patron des Gones a eu des mots forts élogieux à l’endroit de son homologue du club de la capitale.

Aulas est très déçu pour Al-Khelaïfi

Souvent annoncé opposé, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas avoue avoir eu une attitude sympathique envers son homologue Nasser Al-Khelaïfi après sa victoire en finale de la Ligue des Champions contre le club de la capitale (0-0, tab 7-6). Au micro d'Eurosport, il a dévoilé les mots qu'il a dit au président du Paris Saint-Germain.

« J’ai eu un mot pour le président Al-Khelaïfi. Je lui ai dit que Paris méritait autant que nous déjà sur la Coupe de France et peut être encore plus ce soir. On a eu le désavantage d'avoir de nombreuses blessures dans nos éléments phares offensifs. J'étais vraiment malheureux pour lui, car comme dans la défaite, comme dans la victoire, il faut savoir saluer les présidents.

On est tous à des postes qui sont extrêmement difficiles et il a vécu cette année des moments aussi très difficiles avec son équipe masculine. C'est vrai, il aurait mérité de gagner l'un des trois titres que se soit le championnat ou les deux coupes. J'étais vraiment malheureux pour lui, car c'est quelqu'un que j'estime et que j'admire.

On n'a pas le même modèle économique, il n'y ait pour rien, moi non plus. Mon rôle est de faire en sorte qu'il y est plus d'équité dans le football et ce que fait Nasser est formidable. Je suis très déçu pour lui. On s’entend bien et on est tous les deux au board de l’ECA (Association Européenne des Clubs, NDLR). On va faire en sorte que le football féminin progresse encore plus.

On a bien travaillé avec le PSG pour faire en sorte que le football féminin soit visible et que tout le monde y participe », a confié le dirigeant français. Le patron de QSI saura apprécier !