PSG - Mercato : Barça, Courbis conseille une sanction pour Verratti

Marco Verratti veut quitter le PSG cet été pour rejoindre le Barça Publié par JEAN-LUC D le 17 juin 2017 à 22:30

Au micro de la radio RMC, Rolland Courbis n’a pas mâché des mots pour fustiger le comportement de Marco Verratti qui souhaite quitter le PSG pour rejoindre le FC Barcelone. Pour le technicien français, la direction parisienne doit prendre des mesures pour éviter que l’attitude du milieu de terrain italien ne serve d’exemple à d’autres joueurs de l’effectif d’Unai Emery.

Verratti envoyé en CFA

En vacances à Ibiza, Marco Verratti a posé avec la Une du Mundo Deportivo évoquant l’envie du FC Barcelone de le débaucher. Rolland Courbis a affiché son énorme incompréhension face à l'attitude du joueur de 24 ans. Et l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille conseille tout simplement aux décideurs du Paris Saint-Germain d’envoyer l’international italien jouer avec la réserve du club en CFA.

«Il faut en discuter, c'est une évidence et la moindre des choses. Et ensuite, expliquer à Verratti, son agent ou ses proches, qu'il y a certaines façons de partir d'un club. Là tu n'es pas dans un club de quartier, tu es au PSG! Que tu puisses avoir envie d'aller au Barça, c'est une chose. Mais faire un bras de fer, se faire prendre en photo, là je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de partir.

Un jour, quand tu vas en avoir marre d'un joueur qui fait le mariole et qui fait passer le club pour un club bidon, qu'on s'en fout que les contrats ne soient pas respectés. Un jour tu sais ce qu'il va se passer, c'est qu'un de ces clubs riches, dont fait partie le PSG, va s'amuser lui aussi à faire le bras de fer et dire à un joueur : 'Combien tu as de contrat toi ? Trois ans ?

Tu vas être le capitaine de la CFA pendant trois ans ! Ça ne va pas nous changer le budget et la prochaine fois, tu réfléchiras à deux fois avec qui, quand et comment tu te fais prendre en photo'. Un jour ça va arriver ça, dans le cas d'un bras de fer », a expliqué l’ex-coach du Stade Rennais. Reste à savoir si Nasser Al-Khelaïfi suivra ce conseil.

Afficher les commentaires