PSG - Mercato : AS Monaco, Paris serait fixé pour Mbappé

Kylian Mbappé ne viendra pas au PSG cet été Publié le 12 juillet 2017 à 11:55

Véritable révélation européenne de la saison écoulée, Kylian Mbappé est très courtisé cet été. Le PSG, Real Madrid, Manchester City, Arsenal et bien d’autres grosses écuries du Vieux Continent sont prêts à faire des folies pour l’attaquant de l’AS Monaco. Le Prince Albert II de Monaco s’est exprimé sur l’avenir du joueur de 18 ans.

Mbappé va rester à Monaco

Toute l’Europe s’affole pour Kylian Mbappé. En France, le grand rival du club de la Principauté, le Paris Saint-Germain, serait disposé à offrir jusqu’à 160 millions d’euros pour s’attacher les services du jeune international tricolore. Nasser Al-Khelaïfi, le président de la formation parisienne veut faire de l’enfant de Bondy la nouvelle tête de gondole du projet qatarien.

De son côté, Zinedine Zidane aimerait permettre au prodige monégasque d’évoluer dans la cour des grands en rejoignant le Real Madrid. Mais malgré toutes ces offres toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, le Prince Albert II de Monaco, impliqué dans la vie de l’ASM, estime qu’un départ de Mbappé durant ce mercato estival est très peu probable. Et même si cela devait arriver, le protégé de Leonardo Jardim ne rejoindrait pas le Paris Saint-Germain.

« Je ne pense pas que ça arrivera. Il y a des discussions en cours qui me font dire qu’il sera encore à Monaco la saison prochaine. Les discussions concernent son augmentation de salaire. Mais je pense qu’il a bien compris, et son père avec lui, que ce n’est pas encore dans son intérêt d’aller dans un grand club, où il n’est pas sûr d’être titulaire (...) Serait-il envisageable de vendre Mbappé à un concurrent comme le PSG ? Non. C’est mon avis et je pense que c’est également celui de Vadim Vasilyev (le vice-président) », a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien sportif L’Équipe.

Mardi, RMC Sport a révélé que le Monégasque a déjà tranché en ce qui concerne son avenir et qu’il compte bien rester une saison supplémentaire sur le Rocher. Les dirigeants parisiens vont donc devoir tirer une croix sur cette piste et se tourner vers d’autres cieux pour dénicher le grand attaquant qui viendra épauler Edinson Cavani.

Par JEAN-LUC D

Facebook
Twitter
email
Whatsapp