OM - Mercato : Arsenal, Marseille toujours aux trousses de Giroud

Olivier Giroud reste la priorité des recruteurs de l'OM
Par Loua Joel
Publié le 21 juillet 2017 à 09:09 | mis à jour le 21 juillet 2017 à 09:09
Résultats

Rudi Garcia a beau faire croire que l’OM n'engagerait pas Olivier Giroud cet été, la réalité serait beaucoup plus nuancée. Les recruteurs phocéens feraient toujours de l’attaquant d’Arsenal leur priorité.

Olivier Giroud toujours prioritaire

L’Olympique de Marseille se cherche un second attaquant à la asuite de Valère Germain cet été. Un attaquant à qui serait confiée la pointe du système offensif du club, donc un buteur racé. Un profil que les recruteurs olympiens estiment avoir détecté en la personne d’Olivier Giroud.

Mais le dossier est très compliqué. Arsenal n’a jamais clairement dit que l’international français était sur le marché, même si certaines sources ont avancé qu’il pouvait être vendu contre 40M€. Une somme qui, en plus, serait le double du budget prévu par Frank McCourt et son staff pour enrôler un buteur la saison prochaine. Enfin, l’ancien Montpelliérain n’a jamais caché son souhait de ne pas retourner en Ligue 1. Autant de raisons pour lesquelles Rudi Garcia croit que le joueur de 30 ans ne sera pas à la pointe de l’attaque marseillaise la saison prochaine.

Mais le journaliste Mario Albano croit savoir que les propos de l’entraîneur olympien cachent une autre réalité. Pour le confrère, contrairement à ce que les déclarations du technicien français feraient croire, Olivier Giroud demeure bel et bien la priorité offensive estival de l'écurie phocéenne, et ce en raison de son profil.

« Avant Gomis, il y avait Batshuayi. Et avant Bathsuayi, c’était Gignac. C’est-à-dire des avants-centres costauds, des hommes de surface, capables aussi de bien défendre sur coups de pied arrêtés défensifs et de garder le ballon quand l’OM est dominé. Bref, un profil athlétique, physique, qui ne ressemble pas du tout à celui de Valère Germain, ni de Clinton Njié. Plutôt un avant-centre pivot, c’est pourquoi Olivier Giroud reste la priorité », a expliqué le journaliste de La Provence.

Cela explique pourquoi les recruteurs olympiens n’ont pas encore engagé un autre buteur. La priorité, c’est Olivier Giroud, malgré les déclarations du coach olympien.

« Si les dirigeants n’ont pas encore pris d’avant-centre, c’est parce que celui de l’équipe de France reste l’objectif numéro 1. Même si Rudi Garcia aurait dit aux supporters qu’il ne viendrait pas (…), je ne pense pas que cette piste soit définitivement fermée », a conclu Mario Albano.

Faudrait-il rappeler que le Gunner lui-même n’est pas attiré par un retour en France ?

Facebook
Twitter
email
Whatsapp