PSG - Mercato : Barça, Andrés Iniesta encore peiné pour Neymar

Neymar a quitté le FC Barcelone pour rejoindre le PSG Publié par JEAN-LUC D le 20 août 2017 à 14:30

Cet été, le PSG a fait sauter la clause libératoire de Neymar fixée à 222 millions d’euros par le FC Barcelone. La star brésilienne a donc quitté la Catalogne pour rejoindre la capitale française pour les cinq années à venir. Si ce transfert record continue à faire jaser, du côté du Camp Nou, certains joueurs ne digèrent toujours pas le départ de l’ailier de 25 ans. C’est notamment le cas d’Andrés Iniesta.

Iniesta aurait aimé que Neymar reste 10 ans de plus au Barça

Cet été, le FC Barcelone a perdu un joueur très important : Neymar. Malgré les discours de ses anciens partenaires, l’international brésilien a décidé de quitter le club catalan pour s’engager avec le Paris Saint-Germain. Une perte qui n’a, pour le moment, pas encore été comblée.

Au cours d’une interview accordée à El Pais, Andrés Iniesta, le capitaine barcelonais, est revenu sur le départ de l’ancien joueur de Santos. Le milieu terrain de 33 ans regrette le choix de son ancien coéquipier même s’il comprend qu’il voulait sortir du nid blaugrana et devenir le leader d’une autre équipe.

« Est-ce que le mercato devient fou ? Je crois que oui. Les sommes sont surréalistes…Chaque personne est décisionnaire de son avenir et choisit en fonction de ce qu’elle estime être le mieux pour elle et ses proches. Il n’y a pas de discussion. Si je ne veux pas être ici, je pars ailleurs. Cela ne peut pas être discuté par un club.

J’aurais aimé qu’il reste dix ans de plus avec nous. Mais il faut aussi se mettre à sa place : « Je suis dans une situation parfaite, je n’ai pas besoin de beaucoup plus, je suis dans ma zone de confort et ce changement n’est pas facile ». C’est ce qu’il a choisi, on ne peut pas dire grand-chose de plus », a d’abord confié Iniesta.

Avant de poursuivre : « Est-ce que son départ va nous impacter ? Comme je l’ai dit, mon idée n’a pas changé là dessus. Voyons comment se termine ce mois-ci, les joueurs qui vont nous rejoindre, et les options dont nous disposerons. Mais notre jeu passe par la domination et l’équilibre, par le fait d’être bien regroupés. Lorsque nous avons quitté ces habitudes, nous avons beaucoup souffert.»

Pour rappel, les dirigeants barcelonais sont sur les traces du Brésilien Philippe Coutinho de Liverpool FC et du Français Ousmane Dembélé du Borussia Dortmund pour venir prendre la succession de l’enfant de Mogi das Cruzes. Mais pour l’heure, ni les Reds ni les Borussen n’ont envie de se défaire de leurs joueurs pour des sommes qui n’excèdent pas plus de 100 millions d’euros.

Afficher les commentaires