OM : La sévère mise en garde de René Malleville à Eyraud

René Malleville attend que l'OM enchaîne des victoires

René Malleville apprécie bien Jacques-Henri Eyraud, qui l’a invité à déjeuner. Mais que le président de l’OM ne s’y méprenne pas. Il faut beaucoup plus qu’un déjeuner pour se mettre le célèbre supporter dans la poche : des victoires.

René Malleville demande à Eyraud de ne pas confondre l’OM et Disneyland

René Malleville a bien déjeuné avec Eyraud qu’il tient pour un homme intelligent. Mais l’invétéré supporter de l’Olympique de Marseille ne veut pas que ces petits instants de convivialité interfèrent dans ses prises de position pour ce qui est de la bonne marche de l’écurie phocéenne. Une écurie phocéenne que le président olympien semble malheureusement confondre avec Disneyland.

« Jacques-Henri Eyraud, je le connais et c’est un brave garçon. Il m’a invité à déjeuner un jour, mais j’espère qu’il n’a pas cru qu’il me mettait dans sa poche. Il s’est trompé », a-t-il d’abord rappelé avant de mettre en garde : « Je ne suis pas un mec qu’on met dans sa poche. Je sais que c’est un mec intelligent, mais il confond l’OM et Disneyland. L’OM, ce n’est pas Fifi, Riri, Loulou, Donald…Non, à l’OM, tu as des supporters, ils sont vivants, et ils sont particuliers. »

René Malleville attend une victoire contre Rennes et Amiens

Par ailleurs, René Malleville, qui ne digère certainement pas la déculottée face à l’AS Monaco (1-6), demande instamment des victoires contre le Stade Rennais et Amiens. Et pas de défaite contre l’OGC Nice.

« Rennes et Amiens, il faut impérativement deux victoires et à Nice, je pardonnerai un match nul, mais pas une défaite », a-t-il prévenu dans La Provence.

Que Jacques-Henri Eyraud, Rudi Garcia et compagnie ne viennent pas trouver des excuses après…