Bordeaux : De Tavernost préfère critiquer l’AS Monaco que le PSG

Nicolas De Tavernost, propriétaire de Bordeaux

Nicolas De Tavernost, propriétaire de Bordeaux, tolère le modèle d’investissement des Qataris du PSG que l’inégalité de traitement avec l’AS Monaco.

De Tavernost, « j’ai plus de problèmes avec Monaco sur les lois sociales et fiscales… »

Nicolas De Tavernost a dénoncé le traitement de l’AS Monaco en Ligue 1. Le patron de Bordeaux estime que le Paris Saint-Germain qui a investi des M€ dans le recrutement n’est pas plus coupable que le club du Rocher qui a un traitement différent des autres formations du championnat.

« Quand les Qataris sont arrivés dans le football, on savait bien qu’il y aurait des investissements massifs de faits. Ils ne sont pas là pour jouer le bas de classement. Moi personnellement, j’ai plus de problèmes avec Monaco sur les lois sociales et fiscales, ce qui nous met dans une inégalité de traitement plus importante », a martelé le boss des Girondins dans Team Duga sur RMC.

Contrairement à Jean-Michel Aulas qui estime que Nasser Al Khelaïfi a fait flamber le tarif des joueurs, en recrutant Neymar à 222 M€ et Kylian Mbappé à 180 M€, De Tavernost lui, préfère s’attaquer au statut fiscal des Monégasques qui aurait dû payer un dédommagement pour participer à Ligue 1.

« Je pense qu’on a été bien seuls à traiter ce problème, souvenez-vous de l’accord avec la LFP sur les 50 M€… Donc ça ne sert pas à grand-chose de critiquer le PSG aujourd’hui. Je ne suis pas là pour juger et dire si les règles sont respectées, il y a des instances pour ça », a déclaré le dirigeant bordelais ensuite.