PSG - Mercato : L'étonnante réponse de Nasser Al-Khelaïfi à l’UEFA

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG

Après s’être offert le duo Neymar et Kylian Mbappé pour plus de 400 M€ cet été, le PSG a soulevé le courroux de plusieurs grands clubs européens, qui ont poussé l’UEFA à ouvrir une enquête pour voir si l’écurie de Nasser Al-Khelaïfi s’est conformée aux règles du Fair-Play Financier. Suite à cette action de l’instance suprême du football européen, la direction parisienne aurait eu une réaction bien étrange.

Al-Khelaïfi et Jean-Claude Blanc ont réagi de façon précipitée !

Dans un communiqué publié le 1er septembre dernier, L'UEFA avait annoncé avoir ouvert « une enquête formelle » concernant le Paris Saint-Germain dans le cadre du Fair-Play Financier. « L'enquête portera sur la conformité du club avec l'exigence de rentabilité, en particulier à la lumière de ses récents transferts », selon l’instance européenne.

S’il s’était dit très serein lors de la présentation de Neymar, le président du club de la capitale aurait en réalité réagi avec beaucoup de précipitation à l’annonce de la décision de l’UEFA.

En effet, d’après le quotidien espagnol El Pais, qui fait cette confidence, Nasser Al-Khelaïfi et Jean-Claude Blanc, directeur général du club, se seraient précipités pour appeler les agents de plusieurs joueurs parisiens pour leur signifier que leurs poulains disposaient de bon de sortie pour le mercato de janvier prochain.

Cette décision prise brusquement 48h après l’ouverture de l’enquête du gendarme du football européen, concernerait Angel Di Maria, Javier Pastore, Lucas Moura, Julian Draxler, Hatem Ben Arfa et Thiago Silva. Par ces différentes ventes, le leader de la Ligue 1 entendrait renflouer ses caisses. Toutefois, cette réaction du Paris Saint-Germain n’aurait pas été du goût de certains cadres de l’effectif d’Unai Emery.





Par JEAN-LUC D
Publié le 25 septembre 2017 à 20:30 | mis à jour le 25 septembre 2017 à 20:30

Facebook
Twitter
email
Whatsapp