OL - Mercato : Aulas fixe un ultimatum à Genesio pour son avenir

Bruno Genesio, entraîneur de l’OL, pourrait être licencié avant la fin d’année

Entraîneur d’un OL crédité d’un début de saison moyen, Bruno Genesio est bel et bien sur la sellette. Le président rhodanien Jean-Michel Aulas ne le cache pas, même s’il entend laisser un peu de temps au technicien français, qui avait pris la relève d’Hubert Fournier depuis le 24 décembre 2015.

Aulas et Genesio feront le point après le derby contre l’ASSE

Alors qu'il ne cessait de répéter que Bruno Genesio n'était pas menacé, Jean Michel Aulas semble désormais avoir clairement changé de position sur la question de l’avenir de son entraîneur.

En effet, à l’occasion d’une interview avec Eurosport, le premier responsable de l'Olympique Lyonnais a ouvertement laissé entendre que son coach avait grillé tous ses jokers, et qu'en cas de prochaine contre-performance il pourrait être démis de ses fonctions.

Toutefois, il attend la fin du derby contre l’AS Saint-Étienne le 5 novembre prochain au stade Geoffroy-Guichard (12e journée de Ligue 1) pour faire le point avec le technicien de 51 ans.

« Il est trop tôt pour prendre des décisions après huit matchs. On fera le point après le derby. Tous les entraîneurs sont en danger, on est dans un club ambitieux. Je veux éviter une erreur : celle de prendre une décision trop hâtive qui ne nous permettrait pas d'aller là on pourrait être si je ne prenais pas cette décision.

Si les résultats sont meilleurs, on poursuit. Si on ne peut pas revenir, je ferai autrement. Mais il n’y a pas d’urgence. Monaco n’est qu’à six points et on va les accueillir vendredi. Je vous dis qu’on sera à l’arrivée là où on veut être avec ou sans Bruno parce qu’on a signé un super recrutement et qu’on a un super stade », a confié Aulas.

Cela laisse donc six matchs aux Lyonnais pour redresser la barre. Au menu : trois réceptions – Monaco, Metz, Everton – et trois déplacements – Everton, Troyes et Saint-Étienne. Bruno Genesio est donc prévenu.