OM - PSG (2-2) : Pape Diouf vole au secours de Mbappé

Pape Diouf rappelle le très jeune de Kylian Mbappé pour lui pardonner sa sortie contre l’arbitre du Clasico

Kylian Mbappé a eu des mots durs pour l’arbitre du Clasico entre l’OM et le PSG (2-2), dimanche en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Ce qui n’aurait pas plus à la plupart des observateurs. Mais pour Pape Diouf, l’attaquant parisien est pardonnable en raison de sa jeunesse.

Pape Diouf avance la jeune de Mbappé

Kylian Mbappé, qui tentait de le déborder, s’est fait tacler par Jordan Amavi lors du Clasico. En se relevant, le latéral gauche de l’Olympique de Marseille a posé la main sur le ballon. Pour le prodige francilien, il y avait un penalty que l’arbitre n’a pas sifflé. Frustré, il s’est alors attaqué en fin de rencontre à Ruddy Buquet contre qui il a clairement demandé des sanctions.

Une intervention qui n’aurait pas plu à la plupart des observateurs, accusant l’ancien Monégasque d’en faire un peu trop. Mais Pape Diouf estime que Kylian Mbappé devrait être pardonné vu son très jeune âge (18 ans).

« Qu’est-ce que je dis ? Écoutez, il faut effectivement tenir de la jeunesse du garçon, et j’allais presque dire, cette formidable médiatisation dont il a été l’objet qui peut, effectivement, faire perdre la tête à un homme adulte, à plus forte raison, d’un garçon qui n’a pas encore 20 ans. Qu’il se soit loupé une demie-fois, dans le flot de déclarations qu’il a faites, ce serait le contraire qui serait plutôt étonnant », a plaidé l’ancien président marseillais sur le plateau de SFR Sport avant de conclure : « Je pense que s’arrêter à ça serait vouloir chercher le sexe des anges, et personnellement, je crois que c’est un épiphénomène. »