OM : Di Meco pointe une exagération de l'affaire Patrice Evra

OM : Éric Di Meco évoque le cas Patrice Evra
Par Gary SLM
Publié le 06 novembre 2017 à 22:49 | mis à jour le 07 novembre 2017 à 09:58
Résultats

Éric Di Meco est un des rares consultants sportifs, avec Pierre Ménès, à prendre de la hauteur dans l’affaire Patrice Evra. Le joueur insulté avec des propos racistes par un groupuscule de supporters de l' OM est aujourd’hui considéré par certains comme étant fautif de la plus grosse faute. Le consultant sportif sur RMC, a livré une lecture plus apaisée de la situation.

Di Meco se démarque des professionnels donneurs de leçons

Dans l’affaire Patrice Evra, tous les consultants sportifs en manque de notoriété y sont allés de leurs petites phrases. Dans ce jeu de surenchère, certaines ont été jusqu’à exiger un limogeage pur et simple du défenseur par l' OM. Même si Eric Di Meco dit qu’on a peut-être assisté à un suicide sportif du joueur, il ne marche pas pour autant au rythme imprimé par ses collègues sur les médias.

Il a déclaré : « Il y a eu beaucoup d'emballement depuis ce geste-là, qui est inexcusable. Patrice Evra a fait un geste inexcusable. Il va être sanctionné par le club et par l'UEFA. Guimarães va être sanctionné parce que les supporters sont entrés sur le terrain, les supporters seront sûrement sanctionnés. Donc, j'entends beaucoup de battage, depuis jeudi soir. C'est quelque chose qui est rare dans le football, il faut le dénoncer. Mais de là à en faire des tonnes et des tonnes… »

L’ancien joueur de l’ Olympique de Marseille qui condamne de façon juste le geste du joueur rajoute : « La première étape, c'est la mise à pied, et puis derrière il y aura peut-être d'autres sanctions. J'ai l'impression qu'on a assisté à un suicide sportif en direct. Je suis en train de me demander si pour les deux parties, la séparation n'est pas la meilleure solution. C'était déjà difficile à vivre pour lui, au quotidien, depuis qu'il n'était plus titulaire.»

Et la victime devient le bourreau

Pour en revenir aux faits, des individus se réclamant supporters de l’ OM ont proféré des tonnes d’insultes contre Patrice Evra durant plusieurs minutes lors de l’échauffement des joueurs. Ni les responsables de la délégation marseillaises ni les dirigeants de Guimarães n’ont jugé bon d’aller calmer ces racistes.

Patrice Evra qui est en forte baise de régime sur le plan athlétique et qui vit des moments difficiles n’a pu résister longtemps à ces provocations. C’est son seul geste qui sera pourtant retenu par les donneurs de leçons qui ont vite fait d’oublier qu’il est en réalité la victime de l’idiotie de ces pauvres individus.

Et comme s’il ne fallait jamais ramer à contre-courant de la malhonnête indignation, les condamnations se veulent plus sévères envers Evra que ses bourreaux. Ces positions ne manquent pas de banaliser les insultes racistes de ces énergumènes qui n'ont rien à faire dans un stade de foot.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp