PSG - Mercato : Tebas accuse encore Al-Khelaïfi de tricherie

Javier Tebas, président de la Liga, appelle l’UEFA à sanctionner le PSG.

Décidément, Javier Tebas n’est pas prêt de pardonner à Nasser Al-Khelaïfi le fait d’avoir arraché Neymar à la Liga et au FC Barcelone durant le dernier mercato estival. Le président de la Ligue Espagnole de Football s’en est pris ce mardi à la politique menée par le PSG sur le marché des transferts.

Tebas avait déjà prévenu Al-Khelaïfi

Lors d’une conférence de presse ce mardi, où il a annoncé l’arrivée de la vidéo dans le championnat espagnol en 2018/19, Javier Tebas s’en est encore pris au Paris Saint-Germain. Le président de la Liga espagnole menace l’écurie du président Nasser Al-Khelaïfi, coupable selon lui de tricherie face au fair-play financier de l’UEFA.

« Nous avons dénoncé le PSG et Manchester City. Nous sommes très transparents : le problème n’est pas Neymar. En mars, j’ai eu une réunion avec Nasser Al-Khelaïfi et je lui ai dit que nous allions le dénoncer pour les pièges qu’il tend au fair-play financier.

Le PSG reçoit plusieurs millions d’euros de la part du tourisme au Qatar, cela gonfle leur sponsoring et limite leurs pertes. City, dans une moindre mesure, fait la même chose. Ce sont les deux clubs qui ont signé le plus de joueurs ces dernières années. Je suis sûr qu’ils trichent », a lâché Tebas.

Décidé à punir le club de la capitale française, l’homme fort du football espagnol ajoutera : « Et si l’UEFA ne fait rien, nous devrons porter le problème à l’Union européenne. Cet été, la position du PSG a produit un effet d’inflation sur les joueurs, par exemple avec l’Atletico Madrid.

Les clubs qui ne trichent pas se battent avec l’eau jusqu’au cou dans le but de rester compétitifs. Aussi la nouvelle distribution des droits TV génèrera de sérieuses différences entre certains clubs et d’autres. » Nasser Al-Khelaïfi est à nouveau averti.