PSG - Polémique : Javier Pastore vit mal sa rétrogradation !

Javier Pastore réclame plus de temps de jeu au PSG.

Première recrue phare du PSG sous l’ère QSI en 2011, Javier Pastore est un véritable chouchou au Parc des Princes. Très apprécié également par son président Nasser Al-Khelaïfi, le meneur de jeu argentin ne serait toutefois pas très heureux au sein de l’effectif des Rouge et Bleu. En cause, sa rétrogradation par Unai Emery, le coach espagnol du club parisien.

Pastore aurait préféré jouer face au Bayern mardi soir

Revenu à la compétition après ses récurrentes douleurs aux mollets, Javier Pastore a perdu sa place de titulaire au Paris Saint-Germain. Lassé par la fragilité physique de l’international argentin, Unai Emery a installé Julian Draxler dans l’entrejeu aux côtés de Marco Verratti et Adrien. Et l’Allemand de 24 ans semble donner satisfaction au coach basque qui s’appuie régulièrement sur lui.

Comme ce fut encore le cas mardi soir à Munich face au Bayern lors de la 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Une mise à l’écart qui n’aurait pas du tout plu à Pastore.

« L’enfant chéri du Parc des Princes devrait faire son retour en tant que titulaire, cet après-midi contre Lille. À l’évidence, Javier Pastore aurait préféré fouler la pelouse de Munich cette semaine. La première star du projet QSI, le protégé de Nasser Al-Khelaïfi, est dans une situation pénible. […] Flaco vit mal sa rétrogradation.

Ses dernières prestations en témoignent et ne donnent pas de raisons à Unai Emery de changer sa politique », rapporte le quotidien Le Parisien. Toutefois, l’ancien meneur de jeu de l’US Palerme ne songerait pas absolument à un départ.

« Veut-il vraiment partir ? Pastore est déterminé. Il a confié à des proches qu’il voulait absolument jouer. Mais il ne peut pas non plus partir n’importe où. Dans son entourage, certains analysent ses sorties médiatiques comme une manière de mettre la pression pour retrouver son statut à Paris », ajoute le média francilien.