OM : OL, le message de Mandanda après sa grosse boulette

Mandanda reconnaît sa responsabilité dans la défaite de l’OM

La faute de main de Steve Mandanda sur le coup de pied de Nabil Fékir a fauché l’herbe sous les pied de l’OM jusqu’à la défaite finale face à l’OL (0-2). Une lourde responsabilité devant laquelle le gardien marseillais ne s’est pas défilé.

Steve Mandanda meurtri par sa boulette

La boulette de Steve Mandanda a certainement été le tournant de la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille (2-0), hier en clôture de la 18e journée de Ligue 1. Menés dès la 6e minute, les Marseillais se voyaient ainsi couper l’herbe sous les pieds. Un coup dur pour laquelle le portier phocéen a reconnu son entière responsabilité.

« Je prends l’entière responsabilité de cette défaite, je ne dois pas prendre ce genre de but-là. Cette erreur nous coupe les jambes même si derrière on fait une bonne mi-temps, on a la maîtrise du jeu. En perdant 1-0 d’entrée c’est dur de gagner ce genre de rencontre », a regretté l’ancien de Crystal Palace.

Alors que Steve Mandanda plombait les chances de sa formation de rivaliser, Anthony Lopes, lui, s’est montré décisif, enrayant toutes les occasions franches de but des Marseillais. Une prouesse saluée par l’international français.

« La différence se fait sur les gardiens de but, aujourd’hui on voit Anthony Lopes qui est décisif et Steve Mandanda qui n’est pas bon, ce qui fait aussi que Marseille perd ce match », a admis l’ex-Havrais

Enfin, l’objectif désormais affiché des Phocéens, c’est le podium. Et il faudrait pire qu’une défaite face à l’OL pour faire perdre cet objectif à Steve Mandanda.

« C’est un match important mais pas décisif, on est à trois points, il reste 19 journées, on a encore le temps de les rattraper. Il faut assumer », a assuré le dernier rempart de 32 ans en zone mixte dans des propos rapportés par L’Equipe.


Par Loua Joel
Publié le 18 décembre 2017 à 11:01 | mis à jour le 18 décembre 2017 à 11:01

Facebook
Twitter
email
Whatsapp