Bordeaux - Mercato : De Tavernost confirme Gourvennec à son poste

Jocelyn Gourvennec a été confirmé sur le banc des Girondins de Bordeaux par le propriétaire du club, Nicolas De Tavernost. Publié par JEAN-LUC D le 21 décembre 2017 à 22:25

Nicolas De Tavernost, le patron de M6 et propriétaire du FC Girondins de Bordeaux, a rencontré le maire de la Gironde, Alain Juppé, avant la réunion de crise au Haillan prévue ce jeudi. Après consultation avec tous les dirigeants du club, l’homme d’affaires français a confirmé Jocelyn Gourvennec à son poste d’entraîneur.

Jocelyn Gourvennec sera sur le banc à la reprise !

« C’est la catastrophe. Je ne me mêle pas des questions internes au club, mais je rencontre tout à l’heure Nicolas de Tavernost et j’espère qu’il a des choses à me dire parce qu’il faut absolument arrêter cette dégringolade. La relégation, ce serait une humiliation comme certains l'ont dit. Je ne veux pas y croire, on va réagir », a pesté Alain Juppé sur les ondes de France Bleu Gironde.

Après cette sévère mise en garde du maire de la ville, Jocelyn Gourvennec a été confirmé dans ses fonctions d'entraîneur des Girondins de Bordeaux, assure Sud-Ouest, ce soir. Les dirigeants bordelais se sont réunis, ce jeudi, afin de trouver des solutions pour endiguer la crise sportive du club.

Nicolas De Tavernost (propriétaire du club), Stéphane Martin (président) et Ulrich Ramé (directeur sportif) ont ainsi choisi de poursuivre avec leur technicien. Une belle preuve de confiance, dans une situation très compliquée. Pierre Espanol, superviseur, intègre le staff des Girondins afin d'aider le Breton.

Dans la foulée de l'officialisation du maintien de Gourvennec, les Ultramarines ont réagi via leur compte Twitter. Réclamant depuis quelques semaines le départ du coach, le principal groupe de supporters girondins n'accepte pas son maintien.

« Nous ne pouvons soutenir une telle décision et n’en serons pas complices... Il a perdu pour nous toute crédibilité, rien ne justifie qu’un tel crédit lui soit encore accordé. Le FCGB coule, le capitaine est maintenu, l’actionnaire est en train de se couper du Virage Sud », ont déclaré les Ultramarines.

Afficher les commentaires