PSG : Jürgen Klinsmann dithyrambique à l’endroit de Cavani

Jürgen Klinsmann est sous le charme d’Edinson Cavani.

Dans les colonnes de l’hebdomadaire France Football, Jürgen Klinsmann s’est livré sur l’attaquant du PSG Edinson Cavani. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancienne gloire du football allemand est totalement éblouit par l’international uruguayen de 30 ans.

Cavani sait aspirer toute une défense

Jürgen Klinsmann est considéré comme un des plus grands attaquants de l’histoire du football moderne. Passé par Stuttgart, l’Inter Milan, l’AS Monaco ou encore au Bayern Munich, il a émerveillé la planète football par ses buts. À son palmarès, une Coupe du Monde et une Coupe d’Europe avec l’Allemagne, ainsi que deux Coupes de l’UEFA et un championnat d’Allemagne.

Il est donc une référence sûre lorsqu’il s’agit de juger les performances d’un avant-centre. L’ancien sélectionneur des États-Unis estime donc que l’Uruguayen Edinson Cavani est l’archétype même de l’attaquant moderne tout en étant un tueur devant le but.

« En Allemagne, il est vu comme le prototype du renard des surfaces. Un ballon traîne devant le but et il le met au fond quelques secondes plus tard, car il est sans cesse aux aguets. C’est un vrai battant », affirme Klinsmann avant de poursuivre.

« Par son rayonnement et son expression corporelle, il donne le sentiment d’aller à la guerre. C’est un attaquant qui ne relâche jamais ses efforts, car il fait montre de beaucoup de tempérament. Il semble indifférent au niveau de la compétition qu’il dispute et à l’identité de l’adversaire. Il n’a qu’un seul objectif : gagner.

Sa moyenne est exceptionnelle ! Le plus difficile pour un avant-centre est d’être régulier, sinon les critiques des médias s’abattent très vite. » L’ancien joueur du SSC Naples n'est pas un ailier rapide, vif comme un coureur de 100m. Mais c'est un véritable buteur, toujours généreux dans l'effort.

« Cavani sait aspirer toute une défense et créer de fausses pistes pour permettre à ses coéquipiers de s’engouffrer dans les espaces. Il faut mentionner sa grosse débauche d’énergie au niveau du repli défensif, on le voit même tacler dans sa propre surface.

La saison passée, vu sa débauche d’énergie et ses buts à l’aller comme au retour, Cavani n’a pas eu grand-chose à se reprocher face à Barcelone. Cette fois, face au Real Madrid, je ne doute pas qu’il sera à la hauteur de l’évènement. […] Il peut emmener le PSG très loin. Voir évoluer cette équipe avec Cavani en pointe me procure beaucoup de plaisir », a déclaré l’ex-goléador de la Mannschaft.




Par JEAN-LUC D
Publié le 29 décembre 2017 à 02:15 | mis à jour le 29 décembre 2017 à 02:15

Facebook
Twitter
email
Whatsapp