PSG - Polémique : Di Meco dézingue Thiago Silva pour Cavani

Thiago Silva s’en est pris à ses coéquipiers Edinson Cavani et Javier Pastore pour leur retard à la reprise.

Eric Di Meco n’a pas du tout apprécié la sortie de Thiago Silva sur ses coéquipiers Edinson Cavani et Javier Pastore, revenus de vacances avec respectivement deux et cinq jours de retard. Et l’ancien international tricolore a tenu à le faire savoir au capitaine du PSG, surtout pour ses propos envers l’attaquant uruguayen.

Thiago Silva appelé à faire profil bas

« C’était un moment important pour le club et il fallait y penser avant de faire des gestes comme ça. Les deux situations sont différentes. (...) Pour Cavani, c’est différent. C’est un moment très important pour le club, on doit rester ensemble jusqu’à la fin. (...) On doit rester concentré.

Il faut les faire revenir le plus vite possible parce que c’est important pour le club », a lancé Thiago Silva après la victoire du Paris Saint-Germain à Amiens (2-0), mercredi soir en Coupe de la Ligue.

Pour Eric Di Meco, Thiago Silva aurait mieux fait de garder le silence, surtout en ce qui concerne le Matador. « Je pensais que les joueurs ne diraient rien, j'avais même dit que celui qui en parlerait serait un gros con et c'est tombé sur Thiago Silva malheureusement. Il est capitaine, c'est peut-être normal que ce soit lui qui parle », a commenté le consultant au micro de RMC.

Avant d’ajouter : « Mais, Thiago Silva, quand même, si je me souviens bien, au Camp Nou, l'an dernier, contre le Barça, le seul qui a été au niveau ce soir-là, c'est Cavani, qui a tiré vers le haut toute son équipe. Tous les autres se sont chiés dans le pantalon et en premier lieu le capitaine, qui donne des leçons à Cavani. »

Et l’ancien défenseur marseillais de renchérir. « Il est peut-être dans son rôle, mais si tu voulais mettre le bordel dans ton équipe, tu t'y prendrais pas autrement. Cavani, tous les matins, il en mange deux des Thiago Silva au petit-déjeuner. Jamais il ne se dégonfle Cavani ! Au niveau du mental, s'il y en a un qui est monstrueux dans cette équipe, c'est Cavani.

S'il y en a un qui devrait faire profil bas, c'est quand même Thiago Silva », a-t-il assuré, ajoutant : « Moi, je suis Cavani, j'entends ça, je l'attrape et je lui dis 'Dis-moi toi, tu as une grosse bouche, mais je ne t’ai pas entendu contre le Barça sur le terrain, tu avais une toute petite bouche ce soir-là sur le terrain. »