PSG - Polémique : Jean-Michel Larqué corrige Thiago Silva

Thiago Silva a dénoncé publiquement les retards de ses coéquipiers Edinson Cavani et Javier Pastore.

Le coup de sang de Thiago Silva, capitaine du PSG, à propos des retards de ses coéquipiers Javier Pastore et Edinson Cavani, n’a pas du tout été apprécié par plusieurs observateurs, et notamment par Jean-Michel Larqué. Et l’ancien joueur et entraîneur du club de la capitale a tenu à le faire savoir au défenseur central brésilien sur les ondes de RMC.

Thiago Silva a le devoir de protéger son groupe

Avec respectivement deux et cinq jours de retard sur la date fixée pour la reprise de l’entraînement au Paris Saint-Germain, Edinson Cavani et Javier Pastore agitent en ce moment l’actualité des Rouge et Bleu.

Agacé par le comportement de ses deux partenaires, Thiago Silva s’est même arrêté en zone mixte, mercredi soir après la victoire face à Amiens SC en Coupe de la Ligue, pour les tancer et avouer notamment que l’Argentin voulait quitter le club cet hiver. Des propos qui ont agacé Pastore au point de désavouer le Brésilien sur les réseaux sociaux.

De quoi créer des tensions dans le groupe. Jean-Michel Larqué estime que le capitaine parisien a commis une énorme erreur en parlant publiquement des problèmes du vestiaire.

« Qu’est-ce qu’un bon capitaine ? C’est basique. Un capitaine doit rester à sa place. La première des choses qu’il a à faire, c’est protéger son groupe. Sans aller sur les plates-bandes de l’entraîneur, du directeur sportif, ou du président. Les choses sont claires là-dessus. Il est le capitaine d’un effectif, pas le capitaine d’une équipe. Ça, c’est la première des choses », explique le consultant sportif.

Avant d’ajouter : « S’il a des choses à régler, ses coéquipiers peuvent ne pas être contents parce qu’il a été négocié des primes qui ne sont pas suffisantes. Eh bien, on le règle entre soi. Il peut aller voir un joueur parce qu’il a appris, sans que l’entraîneur ne le sache, qu’il avait fait un petit peu l’idiot 48 heures avant un match.

Et tout ça se règle entre les murs d’un vestiaire face à face à l’intérieur du groupe. Ça, c’est un capitaine. »