OM : Payet tailladé par la presse après l’AS Monaco

La presse déçue de la prestation de Dimitri Payet face à l’AS Monaco
Par Loua Joel
Publié le 29 janvier 2018 à 17:42 | mis à jour le 29 janvier 2018 à 17:42
Résultats

L’Olympique de Marseille et l’AS Monaco se sont accrochés (2-2), hier en clôture de la 23e journée de Ligue 1. Dimitri Payet a livré une prestation très décevante selon la presse.

La presse évoque le « match de la honte » pour Payet

Le choc entre Marseillais et Monégasques a tenu toutes ses promesses. Concurrents directs pour la 2e place de Ligue 1, les deux clubs se sont engagés à fond. De l’avis de tous les observateurs, ça a été un match du niveau Ligue des champions.

Si bien sûr ils étaient les premiers acteurs de ce spectacle haut en couleur, les joueurs n’ont pas tous eu le même rendement. Alors que les uns sont unanimement félicités (Thauvin, Sarr, Germain, Sidibé, Fabinho…), les autres sont tout simplement critiqués. Dimitri Payet arrive bien tête de cette catégorie.

Si Daniel Riolo n’a pas hésité à dire que le capitaine marseillais n’était présent que pour les coups-francs, Football Club de Marseille, a dénoncé ses approximations techniques et son grand nombre de passes ratées. Après avoir évoqué le match de la honte, le portail promarseillias a collé un 3/10 à l’ancien Hammer.

« S’il était la référence qu’il est censé être, l’OM aurait gagné ce match. L’équipe a été disciplinée, inventive, costaud mentalement mais sans facteur X. Dimitri Payet est censé être ce facteur X qui fait pencher la balance du bon côté mais il a, à peu près, tout raté », a commenté le site avant d’énumérer : « 20 ballons perdus, 7 centres ratés sur 8 et une énorme occasion vendangée (27′). »

Et la conclusion, qui rappelle sa passe décisive, apparaît tout de même comme le dernier clou dans la condamnation de l'international français : « Sa passe décisive sur coup-franc sauve tout juste son match de la honte (47′). »

Dimitri Payet a le reste de la saison pour se révolter…

Facebook
Twitter
email
Whatsapp