OM : Un accord secret entre Eyraud et l’UEFA révélé

Eyraud aurait trouvé des « Accords Volontaire » ave l’UEFA

L’OM a récemment rencontré l’UEFA au sujet du Fair-Play Financier. Une rencontre au cours de laquelle Jacques-Henri Eyraud et l’organe ont dû trouver des « Accords Volontaires », en vue de continuer les investissement destinés à renforcer l’écurie phocéenne.

Accords Volontaires entre Eyraud et l’UEFA ?

L’Olympique de Marseille a recruté plus qu’il n’en a vendu de joueurs depuis son rachat par Frank McCourt, en octobre 2016. Ce qui a certainement entraîné un déficit de la balance. Autrement dit, les nouveaux dirigeants marseillais ont dépensé plus qu’il n’ont fait de recettes.

Une pratique que combat le Fair-Play Financier de l’UEFA. Mais alors, pourquoi la formation olympienne n’est-elle pas sanctionnée par le Fair-Play Financier ? Christopher A. Flanagan explique que Jacques-Henri Eyraud et son staff ont pu trouver des « Accords Volontaires » avec l’organe du football européens.

« Les “Accords Volontaires” permettent aux clubs de s’éloigner des standards du seuil de rentabilité demandé par le Fair-play financier, et donc par conséquent de subir des pertes plus larges que celles normalement acceptées », a d’abord révélé l’avocat privé et juriste du sport à Football Club de Marseille.

Le juriste s’est ensuite appliqué à montrer que le club olympien était tout à fait éligible auxdits accords. « Cela arrive dans des situations telles qu’un changement significatif de propriétaire. Entre autres demandes, le club devra présenter un business plan à long terme à l’UEFA, et le propriétaire (ou une tierce partie connectée au propriétaire) s’engager financièrement à couvrir les pertes projetées dans l’Accord Volontaire », a-t-il expliqué. On comprend désormais mieux pourquoi l’OM n’est pas encore menacé malgré son déficit financier…


Par Loua Joel
Publié le 09 février 2018 à 18:15 | mis à jour le 09 février 2018 à 18:15

Facebook
Twitter
email
Whatsapp