OM : Bernard Pardo révèle les vraies raisons du nul à Saint-Etienne

Bernard Pardo a eu le mérite de jouer à l’ASSE puis à l’OM. C’est donc en observateur averti qu’il a suivi le match entre ses deux anciens formations (2-2), vendredi soir en ouverture de la 25e journée de Ligue 1. Cet ex-milieu de terrain est convaincu que les Marseillais marchent fort certes, mais n’avaient pas affaire aux Stéphanois moribonds de la première partie de saison.

Bernard Pardo évoque un ASSE métamorphosé

Qui aurait cru que l’ASSE contraindrait l’Olympique de Marseille à un match nul ? En toute objectivité, ils ne devraient pas être nombreux à le penser. Et il y avait de quoi.

Rudi Garcia et ses hommes n’étaient-ils pas en train de marcher sur tout le monde en Ligue 1 depuis leur dernière défaite à Lyon (0-2) ? Et une formation résolument engagée dans la course pour la 2e place ne devrait rien craindre des Ligériens…

Pourtant, c’est de ces derniers qu’est arrivé le premier nul inattendu de l’écurie provençale. Un résultat qui ne surprend cependant pas Bernard Pardo. Selon lui, il faut comprendre que les Olympiens n’avaient pas affaire aux décevants Foréziens de la première moitié de la saison.

« Compte tenu de la physionomie du match, c'est un résultat qui est correct », a-t-il d’abord estimé sur Le Phocéen avant d’argumenter : « Il faut quand même garder à l'esprit que ce n'est plus le Saint-Etienne d'il y a quelques semaines, avec une équipe remaniée, un nouvel entraîneur, de nouveaux dirigeants et, globalement, une équipe beaucoup plus compétitive. »

Voilà qui expliquerait que Rudi Garcia et ses joueurs aient été accrochés.