OM : Riolo se lâche après la prestation des Marseillais à Saint-Etienne

Daniel Riolo surpris par les différentes périodes du match ASSE-OM (2-2)

Daniel Riolo n’en est pas revenu de ses préjugés sur le match entre l’ASSE et l’OM (2-2), vendredi en ouverture de la 25e journée de Ligue 1. Le journaliste de RMC n’avait d’abord pas cru que les Marseillais assoiraient si facilement leur emprise pendant la première période. Mais il n’a pas été moins surpris de voir ces mêmes Olympiens se déliter au profit des Stéphanois en seconde période.

Riolo évoque la domination marseillaise de la première période

Daniel Riolo est tombé des nues devant le scénario de la première période de ASSE-OM (2-2). Tirant avantage de l’enthousiasme des Stéphanois ces dernières semaines, le consultant avait cru qu’ils en imposeraient aux Marseillais dès l’entamme de la partie. Mais ce sont au contraire les Olympiens qui se sont montrés les plus entreprenants pendant cette période de jeu.

« En ouverture de la journée de L1, on a vu un agréable Sainté-OM. On est passé par différents sentiments devant ce match. Les Verts étant mieux ces derniers temps, je pensais que l’OM aurait du mal. Et puis, j’ai vu les Marseillais forts. Le rouleau compresseur s’est mis en place. Sainté ne pouvait pas sortir. L’égalisation n’a rien changé, Marseille dégageait une belle impression. A 2-1, l’OM était bien. Trop bien ? », a commenté Daniel Riolo sur son blog.

Riolo évoque le changement de physionomie du match

Mais les choses vont se gâter en seconde période pour les Marseillais. Lesquels vont lever le pied, permettant ainsi à l’ASSE de revenir dans le match au point d’obtenir l’égalisation par Robert Beric à la 75e minute

« La seconde période est donc assez incompréhensible. Marseille a lâché ou c’est Sainté qui s’est réveillé ? Selon le camp, l’analyse diverge. On aura noté qu’après ce qui s’est passé devant Metz, la charnière centrale n’a pas été fantastique », a ajouté le célèbre confrère.