OM : Eyraud remporte un combat juridique contre les supporters

Eyraud et l’OM innocentés par la cour d’appel de Paris

Le nouveau président de l'OMJacques-Henri Eyraud peut pousser un ouf. Le Club Central des Supporters (CCS) ne pourra plus lui réclamer 4M€ d’amende pour « rupture abusive des relations commerciales ».

Eyraud sauvé par la cour d’appel de Paris

L’affaire remonte à plus de deux ans. Jacques-Henri Eyraud et son staff n’étaient donc pas encore arrivés aux affaires. Mais c’est bien aux nouveaux dirigeants de l’Olympique de Marseille que le Club Central des Supporters (CCS) a demandé de lui verser 4M€ pour « rupture abusive des relations commerciales ». En cause, la décision de la direction olympienne de se réapproprier la commercialisation des abonnements en virage.

Ayant d’abord été débouté par le Tribunal de Grande Instance de Marseille. le CCS s’est ensuite adressé à la cour d’appel de Paris. Laquelle cour a à son tour confirmé la décision du Tribunal dans un arrêt du 17 janvier, comme l’annonce La Provence dans son édition du jour. Pire, c’est désormais le CCS qui est contraint de payer 15 000 euros d’amende.

Cela a tout l'air de l'histoire de l'arroseur arrosé...