OM : Ligue Europa, Garcia sévèrement mis en garde contre Braga

Rudi Garcia mis au courant des atouts de Braga

L’Olympique de Marseille affrontera le Sporting Braga jeudi en 8e de finale aller de la Ligue Europa. Rudi Garcia devrait savoir que l’adversaire n’est pas à prendre à la légère. C’est bien ce que Stéphane Sparagna a confié à La Provence.

Braga, un sérieux adversaire pour Garcia

Stéphane Sparagna a été bien généreux de son temps, de son énergie et de son analyse pour briefer Rudi Garcia sur le Sporting Braga. Des premières confidences de l’ancien défenseur marseillais, il ressort que le Sporting Braga est un club du Top 4 de Liga NOS. Ce qui en fait déjà un adversaire à ne pas négliger. Et surtout que l’OM ne s’avise pas de croire avoir affaire à un adversaire de la dimension de Gumaraes.

« C’est simple, la hiérarchie est bien établie : les trois gros, Benfica, Porto, Sporting, puis Braga, nettement au-dessus des autres, comme nous, Chaves ou Guimaraes. J’ai beaucoup de respect pour Vitoria, mais Braga, c’est vraiment d’un niveau supérieur. L’OM va affronter un adversaire portugais plus dangereux que celui rencontré à l’automne. Ce ne sera pas du tout facile », a prévenu le Français.

Garcia briefé sur le jeu du Sporting Braga

Mais le Sporting Braga n’est pas 4e de Liga NOS par le simple fait du hasard. Cette place honorable est avant tout le fruit de son système de jeu bien huilé. Et Stéphane Sparagna, qui évolue avec Boavista, ne le sait que trop bien et n’a pas voulu laisser Rudi Garcia et ses hommes dans l’ignorance.

« Ils repartent à terre, à l’image de leur gardien, Matheus, qui est resté le même et qui relance toujours à la main, pour créer à partir de derrière, comme le défenseur central droit, Ricardo Ferreira, qui repart aussi en passes courtes. Au milieu, il y a deux pivots, dont Vukcevic, comme en 2015, et un numéro 10, qui n’est plus Rafa, parti à Benfica. Mais les ailiers ont tendance à beaucoup revenir jouer vers l’intérieur, notamment celui qui a de gros cheveux, style Braithwaite, à gauche, Fabio Martins, pour laisser place à Jefferson, le latéral, qui monte beaucoup », a-t-il détailé.

Rudi Garcia et ses joueurs sont prévenus.