PSG : Emery fait un grand cours d’histoire avant l’OM et le Real

Unai Emery a adressé un grand message à ses joueurs et aux supporters.

Dans exactement treize jours, le PSG va tenter de renverser la situation en sa faveur après le revers du Santiago Bernabeu (1-3) face au Real Madrid. Mais avant ce grand rendez-vous européen, les Rouge et Bleu vont devoir passer par l’OM à deux reprises, en championnat et en Coupe de France. Le moment idéal pour Unai Emery, l’entraîneur parisien, pour rappeler l’histoire du club à ses joueurs.

Emery veut rééditer l’exploit du 18 mars 1998

Avant la double confrontation contre l’Olympique de Marseille et le huitième de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid, Unai Emery a écrit un message poignant sur son site internet.

Sans penser à son sort, le technicien espagnol a appelé ses joueurs à se rappeler de l’exploit du 18 mars 1993 lorsque les George Weah, David Ginola, Valdo et Antoine Kombouaré ont éliminé le Real Madrid des quarts de finales de la Coupe UEFA, malgré la défaite du match aller (1-3).

« Dans la plupart des matchs de cette saison, nous avons démontré que nous sommes capables de répondre présents, mais c’est surtout au Parc là où nous ressentons une grande force, comme on a pu le constater dans les 17 matchs que nous avons gagnés avec vous cette saison.

L’OM et le Real Madrid savent qu’ils doivent venir à Paris, mais ils ne savent pas ce qu’ils auront vraiment face à eux. Ce sont 2 classicos pour lesquels nous allons nous préparer à fond et qui en plus nous serviront pour préparer le Real. Notre équipe est déterminée et convaincue, mais elle le sera encore plus lors de ces rendez-vous.

Nous allons donner le maximum au moment précis, au Parc, et nous ne penserons ni au passé ni à l’avenir, uniquement au match que nous serons en train de jouer. Weah, Ginola, Valdo et Kombouaré ont marqué le 18 mars 1993 et depuis sa naissance, le PSG a battu plus d’une vingtaine de fois Marseille à domicile… vous étiez toujours derrière.

Maintenant c’est à nous de le faire, et après quelques jours de repos, nous repartons à bloc. Dans nos esprits, le Parc, notre maison que nous allons défendre avec vous jusqu’au bout avec tout notre enthousiasme le 25F, le 28F et le 6M, trois dates pour continuer à écrire l’histoire du Paris SG. ALLEZ PARIS ! », a écrit le Basque de 46 ans.