PSG-Real Madrid: Un gros mur dans le dos du PSG

PSG-Real, Emery joue sa place, le PSG son avenir

Le slogan du PSG « Rêvons plus grand » va passer au détecteur de désillusions ce soir lors du match PSG-Real Madrid de Ligue des Champions. Le club de la capitale, plus que jamais dans l’obligation de gagner, risque d’y perdre bien plus que ses ambitions en cas de revers face au Real Madrid.

PSG-Real Madrid : Victoire de Paris ou fin d’un grand rêve

Dans l’affiche PSG-Real Madrid de ce mardi, le club de la capitale joue son avenir. Le PSG voulait jouer dans la cour des Grands, eh bien il y est depuis déjà quelques années. Il doit maintenant franchir un palier qu’il tarde à mettre à son actif en s’invitant dans le carré final de cette compétition championne du football européen.

Souvenons-nous, les dirigeants de l’équipe francilienne sont attendus en fin de saison par l’organe chargée de faire respecter les règles du Fair-play de l’UEFA. Pour passer cet examen, Paris qui a acheté quasi simultanément Neymar et Kylian Mbappé (Le 1er est absent pour cette affiche) pour près de 402 millions d’euros va devoir démontrer qu’il a comblé le déficit des 70 millions d’euros de trop dépensés lors de ces emplettes.

C’est en cela que remporter le match face au Real Madrid va lui être d’une grande utilité puisque les retombées en droits Tv ne devraient qu’être que plus importantes. Et pour rajouter du beurre dans les épinards, il devra faire mieux, ce qui lui garantirait un mercato estival atractif pour ajuster son effectif déjà bien fourni en joueurs talentueux.

Pour convaincre les grandes marques de s’afficher sur les couleurs parisiennes, l’équipe de Unai Emery doit gagner, encore et encore, seule façon de rassurer tout le monde. Mais Paris est tombé sur le Real Madrid qui a aussi tous ses acquis à défendre. Le club espagnol qui a en plus quasiment tout perdu dans la bataille pour le championnat et les Coupes espagnols doit défendre sa saison par la conservation de son titre.

Le succès de Paris offrirait à Nasser Al-Khelaïfi un club déjà plus fort alors qu'une défaite devrait lui causer d’énormes soucis, notamment la trouvaille de fonds pour éviter les sanctions pour non-respect des règles sauf s’il vend un ou deux joueurs importants.