OM - FC Nantes : Rongier et Ranieri avouent le penalty non sifflé

Rongier et Ranieri avouent qu’un penalty aurait dû être sifflé pour l’OM Publié par Team Foot Sur 7 le 06 mars 2018 à 22:00

L’OM et le FC Nantes se sont accrochés (1-1), dimanche en conclusion de la 28e journée de Ligue 1. Valentin Rongier et Ranieri reconnaissent que l’arbitre devait siffler un penalty pour les Marseillais.

Rongier et Ranieri désavouent Antony Gautier

L’arbitrage d’Antony Gautier a suscité de nombreux commentaires dont le point focal fut la faute de main de Diego Carlos en pleine surface de réparation. De toute évidence, il y avait penalty. Mais l’arbitre ne l’a pas sifflé. Bien sûr que cela a fait les choux gras de Rudi Garcia et de ses joueurs.

Mais contrairement à ce à quoi on pouvait s’attendre, Valentin Rongier ne leur donne pas du tout tort. Pour le milieu de terrain nantais, qui espérait tout de même conserver l’avantage au score, il y avait effectivement penalty pour l’écurie phocéenne.

« Il y a la frustration d’encaisser un but comme ça en fin de match », a-t-il regretté en zone mixte sans toutefois oublier d’avouer : « Après en étant lucide et en revoyant les images, il y a un penalty qui aurait pu être sifflé pour Marseille, faut pas l’oublier. »

Il n’empêche que Valentin Rongier s’est finalement dit satisfait de la détermination de ses coéquipiers, heureux de s’en retourner du Vélodrome avec le point du match face aux 3es de Ligue 1.

« On est fiers de l’état d’esprit que l’on a montré, ce que l’on faisait depuis le début de l’année ce n’était pas suffisant », s’est félicité le Nantais avant de conclure : « Même si ce soir, on repart avec seulement un point, c’est quand même positif face à Marseille, les troisièmes du championnat. »

Même son de cloche chez Claudio Ranieri. S’il a déploré le manque de fair-play de Dimitri Payet, l’entraîneur canari a également reconnu qu’il y avait penalty pour les Olympiens. « Oui, Payet ne nous a pas rendu le ballon et il y avait faute sur Pallois mais je sais aussi qu’il y avait penalty suite à la faute de main de Diego Carlos », a déclaré le technicien italien.

Claudio Ranieri a ensuite estimé que le match nul était équitable au regard des décisions arbitrales qui ont lésé l’une ou l’autre des formations et des occasions nantaises plus franches que celles des Phocéens.

« Donc match nul, c’est bon. Marseille a beaucoup poussé mais je pense que nos occasions étaient un peu plus claires que celles de Marseille », a expliqué l’ancien coach des Foxes avant de conclure : « C’est le football, un point ici, c’est bon… »

Dans toute cette histoire, c’est Antony Gautier qui en prend pour son grade.