ASSE : EDF, Pavard ne veut laisser aucune chance à Debuchy

Benjamin Pavard ne veut pas faire la place à Mathieu Debuchy en Bleus Publié par ALEXIS le 22 mars 2018 à 10:16

Benjamin Pavard a été préféré par Didier Deschamps à Mathieu Debuchy pour les deux matchs amicaux de l’Équipe de France. Le jeune défenseur entend convaincre le sélectionneur dès que l’occasion lui sera donnée, afin de tuer la concurrence, en vue de la liste définitive pour le Mondial 2018.

Pavard n’entend pas faire la passe à Debuchy et vise la place de Sidibé.

Benjamin Pavard entend saisir sa chance pour être retenu pour la Coupe du Monde 2018 en Russie en juin-juillet prochain. Convoqué pour les deux matchs tests contre la Colombie et la Russie, il entend saisir l’opportunité pour s’imposer dans le groupe de Didier Deschamps.

Il n’est pas question pour le joueur de Stuttgart de faire la passe à ses concurrents, dont Mathieu Debuchy, qui sont tout aussi sélectionnables. Pour Goal, l’arrière latéral polyvalent de 22 ans a clairement affiché ses ambitions en Bleus.

« Je savais que Debuchy faisait ses matchs, mais ça ne m’a pas mis de pression. Je m’occupe de moi et je suis très heureux d’être de nouveau appelé par le sélectionneur. C’est vraiment une belle confiance du sélectionneur, mais rien n’est joué. Imaginons que je joue, que je ne fasse pas mon match, il y a aussi d’autres joueurs qui sont performants et qui peuvent prendre la place.

On a parlé de Mathieu, mais il n’y a pas que lui. Le sélectionneur a d’autres noms en tête... Maintenant, c’est à moi d’être performant pour garder cette place, mais la concurrence ne me fait pas peur », a confié Pavard à la source.

Et ce n’est pas tout. Le néo-Tricolore menace même le titulaire au poste de défenseur latéral droit chez les Bleus.

« Aujourd’hui, Djibril Sidibé est devant moi, mais dès que j’aurai la moindre minute à jouer, que ce soit une, cinq ou vingt minutes, je me donnerai à fond, comme je l’ai toujours fait. Mon objectif est d’être performant, tout simplement », a-t-il déclaré.

En tout cas, Benjamin Pavard ne manque pas d’ambition, surtout quand il s’agit de place pour la Coupe du Monde.

Afficher les commentaires