FC Nantes : Santy Ngom savoure sa 1re convocation avec le Sénégal

Santy Ngom, attaquant du FC Nantes

Santy Ngom tient sa première convocation avec le Sénégal. Il est pourtant à première saison en Ligue 1 avec le FC Nantes. Il est heureux à l’idée de jouer pour la sélection qu’il lorgnait, mais surtout de pouvoir figurer sur la liste définitive d’Aliou Cissé pour la Coupe du Monde 2018.

Ngom n’a pas hésité pour répondre à l’invitation d’Aliou Cissé.

Santy Ngom est dans le groupe du Sénégal pour les deux matchs amicaux de préparation avant le mondial. Les Lions de la Téranga affrontent l’Ouzbékistan (23 mars à Casablanca) et la Bosnie-Herzégovine (27 mars au Havre AC).

L’attaquant du FC Nantes a exprimé sa joie de porter le maillot de la sélection du pays natal de son père. Il avoue qu’il n’a pas hésité un seul instant pour répondre la convocation du sélectionneur.

« J’ai eu Aliou Cissé au téléphone, il m’a parlé de l’équipe, m’a expliqué son projet. J’y ai immédiatement adhéré », a souligné Ngom dans une interview dans Jeune Afrique.

« Le Sénégal est l’une des meilleures équipes d’Afrique. Je suis honoré d’avoir été convoqué pour ces deux matchs, alors que je n’ai disputé qu’une dizaine de matchs en Ligue 1. Évidemment, ce n’est pas une fin en soi d’avoir été sélectionné. Je vais encore travailler pour progresser », a commenté le Canari.

Santy Ngom rêve d'être à la Coupe du Monde.

Pour mémoire, le joueur de 25 ans évoluait encore en Division d’Honneur, notamment à La Suze FC la saison dernière. Ce n’est qu’à l’été 2017 qu’il a débarqué à Nantes pour renforcer la réserve du club. Mais au bout de quelques matchs, il a convaincu le coach Claudio Ranieri qui l’a intégré dans l’équipe pro. Il totalise à ce jour 14 apparitions dans l’élite, soit 12 en championnat et 2 en coupe de France.

« J’avais très envie de jouer pour le Sénégal. Je suis très fier. Cela prouve que j’ai fait des choses intéressantes depuis quelques mois. (..). Si je dois participer à la Coupe du monde, ce sera grâce à mes performances avec Nantes. Je ne vais pas me relâcher parce que je viens d’être sélectionné. Je n’ai aucune certitude. Il n’y a qu’une seule vérité, celle du terrain », a rassuré Santy Ngom.