Asse : Rémy Cabella a complètement démoli le FC Nantes

L' Asse gagne grâce à Rémy Cabella à Nantes

Ce dimanche 1er avril, le FC Nantes a eu la mauvaise idée de se trouver sur le chemin de l’ Asse. Rémy Cabella n’a pas manqué l’occasion de montrer aux Canaris que l’eau avait coulé sous les ponts et que désormais, l’ As Saint-Étienne en avait terminé avec la saison de la honte.

Rémy Cabella tout en haut devant le FC Nantes

Cette seconde partie de la saison est complètement différente de la première pour l’ As Saint-Étienne. Bon 16e avec 20 piètres points avant la pause hivernale, le club entraîné par Jean-Louis Gasset a depuis remis les pendules à l’heure pour se hisser à la 9e place à la 31e journée de Ligue 1 Conforama.

C’est grâce à la victoire de ce dimanche que Sainté prend de la distance sur l’EA Guingamp, actuel 10e. Désormais, le FC Nantes qui a passé un très mauvais après-midi lors de cette 31e journée de Ligue 1 n’a plus droit à l’erreur au risque de voir l’As Saint-Étienne prendre sa 8e place au classement. C’est seulement 2 petits points qui séparent les deux équipes en partie grâce à Rémy Cabella, grand artisan du succès de ce jour des Verts.

L’ancien joueur de l’ OM, non content d’avoir été passeur sur le but de Mathieu Debuchy à la 17e minute du match, a inscrit son premier but au retour des vestiaires à la 54e minute. Et comme il y avait de la place pour faire mieux, c’est encore lui, servi cette fois par Subotic qui expédie le cuir au fond des filets de C. Tătărușanu.

La menace est clairement envoyée. L’ As Saint-Étienne qui n’avait plus battu le FC Nantes depuis le 20 septembre 2015 (en 6e journée de Ligue 1) a non seulement mis fin à une longue série d’échecs face aux canaris, mais lui fait aussi savoir qu’il a peu de chances de finir devant au terme de la 38e journée de Ligue 1.

Car clairement, l’ Asse monte en puissance alors que Claudio Ranieri et ses hommes baissent de niveau, la faut à un mercato hivernal pas très folichon.