PSG : Fumigènes, banderoles injurieuses contre OM, la LFP a sévi

Le PSG écope d’un match à huis clos pour la partie basse d'Auteuil.

Le PSG était dans le collimateur de la LFP pour le comportement de ses supporters lors de la réception de l’OM, le 25 février dernier à l’occasion de la 27e journée de Ligue 1 (3-0). Et depuis jeudi soir, le club de la capitale connaît la décision de l’instance française pour les fumigènes et les banderoles injurieuses des ultras parisiens.

Le PSG écope d’un match à huis clos pour la partie basse d'Auteuil

Ce jeudi soir, la Ligue de Football Professionnel a rendu le résultat de son instruction concernant les fumigènes allumés et les banderoles injurieuses déployées par les fans du Paris Saint-Germain lors de la victoire face à l’Olympique de Marseille en février dernier au Parc des Princes. La commission de discipline a décidé de fermer la tribune basse Auteuil pour un match.

Une décision qui s'explique par le fait que le PSG était sous la menace d'un deuxième match avec sursis suite aux incidents de la saison dernière au Groupama Stadium de Lyon lors de la finale de la Coupe de la Ligue 2017 contre l’AS Monaco.

Et cette sanction sera appliquée pour le match du Parc des Princes contre les Monégasques dimanche prochain. Un coup dur pour les supporters placés dans cette tribune, car cela pourrait être le match de la reconquête du titre de Champion de France.