SM Caen : Coupe de France, Garande rêve d’un exploit face au PSG

Patrice Garande, coach du SM Caen

Patrice Garande est confiant pour la demi-finale de la Coupe de France. En effet, son équipe, le SM Caen affronte le PSG, ce mercredi, au Stade Michel D’Ornano.

Patrice Garande persuadé d'un exploit de son équipe contre le PSG.

Après avoir éliminé l’OL en quarts de finale, le SM Caen veut créer l’exploit contre le Paris Saint-Germain lors de la demi-finale de ce mercredi (21h05) sur son stade. Patrice Garande s’est montré rassurant lors de la conférence de presse d’avant-match de ce mardi. Selon le technicien du club normand, quelque chose d’irrationnel pourrait se produire lors de cette demi-finale.

« En football, il y a ce qu'on maîtrise et l'irrationnel. Pour tout le monde, c'est plié, c'est tranché. Qu'est-ce qu'on a à perdre ? On est impatient de jouer. Ce n'est que du bonheur, que du plaisir. J'ai la conviction qu'il va se passer quelque chose d'irrationnel…», a annoncé Garande après avoir dévoilé sa stratégie pour réussir l’exploit contre Paris.

« Je me réfère d'abord à la qualité de mes joueurs, plus qu'à un match. La première chose, déjà, est de se mettre dans la tête que c'est possible. Avec le staff, on donne aux joueurs certains éléments pour leur prouver que c'est possible. Il faut déjà créer les conditions d'un exploit. Ça se prépare. J'ai évoqué avec eux les matchs de Coupe d'Europe, de la semaine passée. Ceux de la Juve au Real ou de la Roma contre le Barça, par exemple. Il y a eu aussi Marseille (contre Leipzig)... », a expliqué le technicien qui a mis son équipe au vert, à 48 heures de la demi-finale.

« À match exceptionnel, préparation exceptionnelle. Il faut le préparer le plus sereinement et tranquillement possible. Il y a un équilibre à trouver entre excitation et sérénité. Il faudra déjà être présent dans les duels, avoir une agressivité maîtrisée. Si on les regarde, si on court derrière le ballon, on est mort. Mais il faudra aussi être agressif sur le plan offensif, dans les appels, la manière de frapper au but, de tirer les coups de pied arrêtés », a expliqué Patrice Garande.

Malgré le (7-1) infligé à l’AS Monaco en Ligue 1 dimanche, le Paris SG est averti. "La coupe est bien différente du championnat !" selon le coach du Stade Malherbe.


Par ALEXIS
Publié le 17 avril 2018 à 14:42 | mis à jour le 17 avril 2018 à 14:42

Facebook
Twitter
email
Whatsapp