SM Caen - PSG : CDF, Emery répond clairement à Patrice Garande

Unai Emery, entraîneur espagnol du PSG.

Présent en conférence de presse ce mardi, Patrice Garande a affiché son optimiste avant la réception du PSG, mercredi soir pour la demi-finale de la Coupe de France. Unai Emery, qui a surement entendu les propos de son homologue du SM Caen, a tenu à lui répondre en expliquant l’importance de ce trophée pour l’écurie parisienne.

Emery « On veut absolument jouer cette finale au Stade de France »

« J’ai la conviction qu'il va se passer quelque chose. Tout le monde doit se le dire, les joueurs, le public, il faudra que les personnes qui vont au stade, qui sera plein, y croient aussi. Le football est imprévisible, il y a une part qu'il faudra maîtriser, et il y aura l'irrationnel aussi.

Être l'outsider doit être un élément de motivation. Notre rêve est d'aller au Stade de France, et on a 90 ou 120 minutes pour le faire », a lancé Patrice Garande avant l’entraînement du SM Caen à vingt-quatre heures de la rencontre contre le Paris Saint-Germain.

De son côté, l’entraîneur parisien, Unai Emery, a clairement fait savoir au coach caennais qu’après avoir repris le titre de Champion de France à l’AS Monaco de fort belle manière (7-1), le prochain grand objectif de son équipe est d’aller au stade de France le 8 mai pour la finale de la Coupe de France. Et cela passe absolument par une victoire au stade Michel d’Ornant demain à 19H05.

« On veut absolument jouer cette finale au Stade de France. C’est une coupe qui représente beaucoup pour le football français. Il faudra faire attention. Si on joue la finale, nous mettrons l’équipe la plus méritante. Le PSG est un club nouveau, mais qui est fort en Coupe de France. Il détient le plus grand nombre de victoires dans cette compétition », a expliqué le technicien espagnol devant les médias cet après-midi au centre Ooredoo.

Avant d’ajouter : « Mais on doit assouvir notre domination dans le Championnat de France comme le Bayern Munich, la Juventus, l’AC Milan ou le Real Madrid. Et pour y parvenir, le club doit être patient. » Garande et ses hommes savent donc à quoi s’en tenir.


Par JEAN-LUC D
Publié le 17 avril 2018 à 15:49 | mis à jour le 17 avril 2018 à 15:49

Facebook
Twitter
email
Whatsapp