Coupe de France : PSG, OM, les sanctions de la FFF sont tombées

La FFF a sanctionné le PSG et l’OM après le quart de finale de la Coupe de France entre les deux équipes.

Récemment, le quotidien L’Équipe avait signifié que le quart de finale de Coupe de France entre le PSG et l’OM du 28 février dernier avait conduit à des sanctions de la Fédération Française de Football (FFF). Cette information est désormais confirmée depuis ce jeudi par l’instance française elle-même.

Huis clos avec sursis pour le PSG, interdiction de déplacement pour l'OM

En effet, la Tribune Paris, qui est collée au parcage visiteur, est sanctionnée d’un huis clos avec sursis et le Paris Saint-Germain écope d’une amende de 15.000 euros pour utilisation de fumigènes, lasers et stroboscopes. Notamment à cause des lancers d’objets sur les supporters de l’Olympique de Marseille.

Côté olympien, on avait répondu à ses lancers par d'autres lancers, notamment des morceaux d'urinoirs arrachés dans les toilettes du Parc des Princes. Les Marseillais avaient aussi lancé un fumigène sur la pelouse et un sur le public parisien.

La FFF a donc logiquement été plus sévère avec les supporters phocéens : 30 000€ d'amende, le remboursement intégral des dégradations provoquées par les supporters (sièges cassés et toilettes dévastées) et une interdiction de déplacement pour deux matchs, qui n'ont pas encore été précisés.

La Tribune Paris sera donc fermée, du moins une partie, pour une rencontre en cas de nouveaux incidents. Ce qui a peu de chances d’arriver, car elle est souvent plutôt calme.