Bordeaux : Vente, l'ultimatum de De Tavernost prend fin ce lundi

Nicolas De Tavernost aurait un deuxième repreneur. Publié par Eitel Mabouong le 23 avril 2018 à 09:13

Plus d'un mois après les premières rumeurs publiques de rachat, les Girondins de Bordeaux doivent être fixés ce lundi sur la solvabilité des repreneurs américains. Nicolas De Tavernost attend ainsi une proposition ferme dans les prochaines heures.

Nicolas De Tavernost aurait un deuxième repreneur

Après de longues semaines de négociations avec les potentiels repreneurs américains, les dirigeants des Girondins de Bordeaux attendent une offre ferme ce lundi. C'est en effet l'information dévoilée par L'Equipe dans son édition du jour. D'après le média, Nicolas De Tavernost - qui espérait tirer au moins 70 millions d'euros d'une éventuelle vente - ne devrait pas obtenir gain de cause.

L'Equipe annonce ainsi que les investisseurs américains n'auraient pas réussi à réunir plus de 10 millions d'euros de fonds propres après un ultime tour de table. Aucune annonce publique n'a encore été faite à l'heure actuelle. Toujours est-il que les troupes de De Tavernost ne devraient pas obtenir satisfaction de la part de leurs collaborateurs américains.

Une donnée qui ne met cependant pas fin à l'éventuelle vente des Girondins de Bordeaux, puisqu'un deuxième groupe d'investisseurs serait prêt à reprendre le club. Est-ce un moyen de mettre la pression sur les potentiels repreneurs américains ou une réelle piste à creuser ? A priori, il s'agirait de la deuxième option si on en croit le quotidien.

Il s'agirait d'un groupe d'investisseurs français, pour lequel Alain Afflelou (ancien actionnaire des Girondins de Bordeaux) et Daniel Hechter (président légendaire du PSG dans les années 1970) serviraient d'intermédiaires. Reste à savoir si Nicolas De Tavernost obtiendra gain de cause... Avec les Américains ou les Français.

Afficher les commentaires