FC Nantes - Mercato : Kita voit Ranieri partir « en roue libre »

Waldemar Kita, président du FC Nantes n'a pas apprécié le comportement de Claudio Ranieri Publié par ALEXIS le 28 avril 2018 à 12:19

Waldemar Kita n’avait pas apprécié l’intérêt dévoilé par Claudio Ranieri pour la sélection d’Italie. Passé cet épisode, le coach italien a remis le couvert en zappant les festivités des 75 ans du FC Nantes pour se retrouver à Londres, la semaine dernière. De quoi irriter le président des Canaris.

Waldemar Kita surpris par le comportement de Claudio Ranieri.

Claudio Ranieri était a Londres le week-end dernier après avoir brisé par son absence à al célébration du 75e anniversaire du FC Nantes. Outre-Manche, le coach des Canaris avait assisté au match entre Manchester United et Tottenham (2-1) en demi-finale de FA Cup, samedi, puis était à l’Emirates Stadium lors du derby entre Arsenal et West (4-1), dimanche.

Interrogé sur la curieuse attitude de son entraineur, Waldemar Kita s’est montré très irrité. Il estime que Ranieri n’a pas du tout été élégant, en tournant dos au club en pareille circonstance.

« Pour moi, ce n’est pas professionnel d’agir ainsi, venir à une telle réception, c’est une obligation ! », a déploré le boss du club de la Cité des Ducs dans L’Équipe. « Il m’a dit : "Je dois partir", je lui ai dit : "Mais je vous avais dit qu’il fallait venir. Voilà », a expliqué Kita, avant de condamner le comportement du Mister.

« On a l’impression qu’il a lâché au fur et à mesure de la saison, et l’absence aux 75 ans du club, c’est une faute de goût, une marque d’inélégance de la part de quelqu’un de pourtant très raffiné. Cela ne lui correspond pas. Comme s’il partait en roue libre », a confié le dirigeant nantais.

Les explications surprenantes de Ranieri.

Pour rappel, Claudio Ranieri avait expliqué sa présence dans le Royaume par une urgence dans son appartement londonien.

« Oui j'étais à Londres ce week-end. Parce qu'il y a eu un problème, avec la plomberie…, un dégât des eaux dans mon appartement », avait-il justifié. Sur son absence aux festivités du FCN, sa réponse a été tout aussi surprenante.

« J’étais en train d'y aller, mais mon chauffeur s'est trompé de route. Nous sommes arrivés du mauvais côté et on n'a pas pu y accéder donc je lui ai dit d'aller directement à l'aéroport pour prendre l'avion », avait expliqué le coach des Jaune et Vert.

Afficher les commentaires