ASSE : Le club contredit Monaco sur le fondement de son arrêté

la direction de l' Asse regrette l'arrêté pris par Monaco Publié par Gary SLM le 30 avril 2018 à 19:40

L’ Asse va se rendre à Monaco sans ses supporters le 11 mai prochain pour le match du 12, comptant pour la 37e journée de Ligue 1. Le club démonte le fondement de cet arrêté du Gouvernement monégasque qui va une fois de plus attrister ses fans.

L' Asse regrette l'arrêté pris par Monaco

Le 27 avril dernier, la Principauté a pris un arrêté dans lequel il interdit l’accès de son territoire aux fans de l’ As Saint-Étienne ou toute personne se réclamant proche de ce club. Cet arrêté entre en vigueur dès le 11 mai et reste appliqué jusqu’au 12 du même mois à minuit. Saint-Étienne regrette cet arrêté qui lui fait du tort et qui empêche le Peuple Vert de vivre la passion de son club.

L’es stéphanois réagissent en disant dans un communiqué disant : « L’AS Saint-Étienne regrette que cet arrêté ministériel pénalise une fois de plus le Peuple Vert alors que le dernier déplacement du club à Monaco, en présence de ses supporters, s’est déroulé sans incident. Une telle décision, prise contre l’avis de l’ASSE, prive le groupe professionnel d’un grand soutien lors d’un match à fort enjeu et empêche de nombreux supporters stéphanois de vivre pleinement leur passion. »

Les dirigeants monégasques fondent cette décision sur le fait que « les supporters ultras de l' ASSE. se sont, à plusieurs reprises, rendus coupables de débordements, tant à domicile qu'à l'extérieur, qui ont induit des interdictions de déplacements prononcées les 17 janvier 2018 à Metz, 21 janvier 2018 à Nice, 25 février 2018 à Lyon, 1er avril 2018 à Nantes et 14 avril 2018 à Strasbourg.»

Ils mettent également en cause « l’envahissement du terrain, à la fin du match (ASSE - ASM-FC), par des individus souhaitant pénétrer dans les vestiaires de l'A.S. Monaco », comportement qui avait nécessité « l'intervention des unités de forces mobiles présentes, puis amené les instances de la Fédération de Football Professionnel à sanctionner le club de Saint-Étienne en lui infligeant un match à huis clos ; match ayant été à son tour théâtre d'affrontements…»

Afficher les commentaires