Équipe de France : Hugo Lloris se prononce sur le cas Rabiot

Hugo Lloris lors de son arrivée à Clairefontaine pour le regroupement de l’équipe de France pour le Mondial 2018. Publié par JEAN-LUC D le 25 mai 2018 à 15:26

Après Nabil Fekir et Lucas Hernandez, Hugo Lloris est le 3e joueur du contingent des 23 Bleus de Didier Deschamps à donner de la voix suite au refus d’Adrien Rabiot d’endosser son statut de réserviste de l’équipe de France pour la Coupe du Monde 2018. Et forcément, le gardien de but de Tottenham n’est pas d’accord avec la réaction du milieu de terrain du PSG.

Hugo Lloris comprend la déception de Rabiot, mais

« Adrien Rabiot est un joueur de grande qualité et un garçon attachant qui s’est toujours bien comporté dans les sélections nationales où il a évolué. Sa réaction est donc très surprenante. Sa déception ne l’autorise pas à abandonner et à ne pas se mettre au service de l’Équipe de France. Faire partie du collectif de l’Équipe de France, être parmi les trente meilleurs joueurs français, est une chance et un privilège dans la carrière d’un joueur.

Adrien a pris une mauvaise décision. Il se pénalise et se sanctionne tout seul », a expliqué Noël Le Graët, le président de la FFF, dans un communiqué officiel, suite à la décision du joueur du Paris Saint-Germain de renoncer à son rôle de suppléant de l’équipe de France pour le Mondial de cet été en Russie.

Questionné ce vendredi par Le Figaro sur l’attitude de son jeune coéquipier, Hugo Lloris, capitaine des Bleus, a assuré que ce choix n’avait aucune incidence sur le groupe des 23 sélectionnés. Même s’il dit comprendre la déception du Titi parisien, le vétéran de 31 ans lui rappelle que les décisions du sélectionneur doivent être respectées.

« C’est dommage d’être confronté à une telle situation, même si je peux comprendre la déception de ne pas avoir été sélectionné dans les 23. Après c’est la forme qui n’est pas bonne. Cela fait partie des choix du sélectionneur qui peuvent se discuter, mais surtout se respectent », a confié le portier de Tottenham.

« La meilleure façon de montrer son mécontentement c’est en l’actant sur le terrain, en étant professionnel et en essayant de donner tort à son sélectionneur et entraîneur. Maintenant, Adri est un jeune joueur… C’est surprenant, mais on regarde devant. En tout cas, ça n’a pas pollué le début de rassemblement. Je peux comprendre la déception d’être réserviste, après c’est la forme qui n’est pas bonne. Le coach a bien répondu et les choses sont claires. On regarde devant », rassure-t-il.

Afficher les commentaires