ASSE : Vente annulée, Caïazzo annonce des poursuites contre Peak6

Bernard Caïazzo, président du Conseil de surveillance de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 25 mai 2018 à 22:00

Dans une interview exclusive à France Bleu, Bernard Caïazzo a fait savoir que l’ASSE pourrait recourir à des poursuites judiciaires à l’encontre du groupe américain Peak6 suite à l’échec des négociations sur la vente du club. Le dirigeant estime que le club a été berné.

Bernard Caïazzo annonce un recours en justice.

L’AS Saint-Étienne ne va pas rester sans action après l’échec des négociations avec les investisseurs américains qui souhaitaient reprendre le club ligérien en main.

En effet, Peak6 n’a pas donné assez de garanties financières aux dirigeants stéphanois notamment Bernard Caïazzo et son binôme Roland Romeyer. Ils ont ainsi mis fin aux négociations avec le groupe américain. Et ce n’est pas tout, les Verts ont l’intention de poursuivre les investisseurs venus de Chicago, afin de se faire indemniser.

« Nous avons le sentiment d’avoir été bernés, une sorte d’abus de confiance. Nos avocats estiment qu’on peut agir en justice pour des raisons de mauvaise foi. Nos avocats, qui ont fait la transaction entre les Qataris et le PSG, nous ont clairement dit que nous avons tous les éléments pour faire un recours de préjudice et d’indemnité. Il y a des règles », a martelé le président du Conseil de surveillance des Stéphanois sur la radio.

Bien avant, Caïazo a expliqué avec plus de détails, ce qui les a poussés à arrêter les discussions avec Peak6.

« Les investissements étaient bien inférieurs à ce qui avait été promis. On nous parlait de concurrencer l’OL, l’AS Monaco ou l’OM. Quand on a vu en réalité ce qu’ils voulaient mettre, c’est un manque d’ambition. (…).

Si c’est pour laisser l’ASSE à des gens qui vont mettre les mêmes moyens qu’à Nice, Rennes ou Bordeaux, des moyens que nous aussi on peut mettre. Ce n’est pas du tout le projet ambitieux sur lequel on s’était mis d’accord », a-t-il appris.

Afficher les commentaires