Ligue 1 : Droits télé, Kita savait que ça atteindrait le milliard

Waldemar Kita, président du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 30 mai 2018 à 18:15

À l’instar de tous les présidents de clubs de Ligue 1, Waldemar Kita du FC Nantes se réjouit de la hausse considérable des droits télé pour la période 2020-2024.

Kita avait déja soufflé que les droits télé pourraient dépasser le milliard d'euros.

Un contrat négocié e groupe espagnol Médiapro, beIN Sports et Free pour un montant total de près de 1,2 milliard d’euros. Waldemar Kita a rappelé qu’il avait été le premier à évoquer de tels revenus pour la Ligue 1 depuis 2014.

À partir de la saison 2020-2021, la Ligue 1 va générer chaque saison, 1,153 milliard d’euros au titre des droits télé. Cela, jusqu'en 2020. L’appel d’offre lancé par la LFP a eu un écho favorable auprès le groupe espagnol Médiapro, beIN Sports et Free. Il se partage la part de la diffusion de la Ligue 1 at dépouille ainsi Canal+.

Cette augmentation des droits TV est de l’ordre de 60 % par rapport au contrat en cours jusqu’en 2020 qui est de 726,2 millions d’euros par saison. Le président du FC Nantes qui fait déjà fait savoir que le football français pouvait y arriver se félicite savoir eu raison tôt et remercie la Ligue pour l’appel d’offre.

« Tous les présidents avaient souri, si je peux dire quand je leur avais soufflé entre 1,2 et 1,5 milliard d’euros. On a perdu cinq ans ! Je me souviens de présentateur de télévision, qui m’avait dit : vous n’aurez jamais ça ! », a rappelé le patron des Canaris dans Ouest-France.

« Aujourd’hui, je ne veux pas polémiquer, juste dire que j’avais raison. La France ne pouvait pas rester en retard. Merci la Ligue. Je suis content pour les présidents, qui ont réalisé un super boulot, pour nous tous, les clubs, pour le football français. Mieux vaut tard que jamais », a ajouté Kita, tout faisant une autre annonce.

«  À nous d’être à la hauteur, car les diffuseurs seront en droit d’avoir de nouvelles exigences et pourquoi pas atteindre rapidement les 1,5 ou 2 milliards. En tout cas, tout le monde va en profiter, même le foot amateur ne sera pas oublié », a-t-il déclaré.

Afficher les commentaires