Ligue 1 : Noël Le Graët tape du point sur la table

Noël Le Graët ne veut plus voire un seul fumigène dans les stades de Ligue 1

Noël Le Graët ne veut plus qu’un seul fumigène perturbe le bon déroulement des matches de Ligue 1. Le président de la FFF se dit désormais prêt à sévir sans concession contre les clubs qui n’empêcheront pas leurs supporters d’utiliser des fumigènes.

Noël Le Graët interdit absolument l’utilisation des fumigènes

Noël Le Graët ne veut plus s’accommoder de l’utilisation des fumigènes dans les stades de Ligue 1. Des fumigènes qui obligent quelques fois à siffler le coup d’envoi de certains matches une dizaine de minutes après l’heure prévue. Pour le premier responsable de la FFF, cela n’est plus acceptable. Et que les clubs ne lui disent pas qu’il appartient à l’Etat d’y mettre fin. Alors, l’homme de 76 ans ne pardonnera plus à aucun club qui ne pourra pas empêcher l’utilisation d’un seul de ces engins dans son stade.

« Je demande à la Ligue, sinon la Fédération le fera, je vous donne ma parole d'honneur, de s'occuper sérieusement des affaires de sécurité. Je n'accepterai plus un seul fumigène. Des matches qui commencent avec dix minutes de retard à cause des fumigènes, ça n'existe plus que chez nous. Ce ne sont pas des paroles en l'air », a-t-il prévenu en marge de l’assemblée fédérale avant d’ajouter : « Et il ne faut pas toujours repousser la faute sur les autres, dire que L'État est responsable de tout. Il faut arrêter tout ce cinéma. »

On verra bien l’accueil que que les clubs réserveront à cette menace. Une menace à laquelle Jacques-Henri Eyraud a déjà répondu plusieurs fois qu’il n’était légalement pas possible de fouiller les supporters de fond en comble.