OM : Sanctionné, Michel Tonini lance un défi à Eyraud

Michel Tonini promet à Eyraud que les Yankee seront au Vélodrome la saison prochaine Publié par Team Foot Sur 7 le 07 juin 2018 à 01:00

L’Olympique de Marseille a retiré aux Yankee leur statut de groupe historique de supporters marseillais. Michel Tonini ne reconnaît aucun fondement à cette sanction et charge violemment Eyraud à qui il lance un défi.

Michel Tonini pointe des accusations infondées

Les Yankee n’existent plus en tant que groupe historique de supporters de l’OM. C’est la sanction infligée par Jacques-Henri Eyraud et son staff à ce groupe de supporters fondé en 1987. Michel Tonini, qui dit avoir été ainsi sanctionné à cause de l’affaire du tifo Netflix et des faux billets lors d’OM-OL de la 30e journée de Ligue 1, ne reconnaît aucune légitimé à cette sanction.



« Les accusations qui sont faites à ma personne et à l'association des Yankee, c'est un juge qui décidera si elles sont marquées du sceau de la vérité ou si c'est que des mauvais prétextes », a expliqué le président des Yankee dans La Provence.

Michel Tonini surpris par la décision d’Eyraud

En plus d’être convaincu d’être injustement sanctionné, Michel Tonini se dit tout à fait surpris par le comportement de Jacques-Henri Eyraud qui s’attaque à ses propres supporters. « On avait tout vu dans l'histoire de l'OM mais un président qui s'en prend à ses propres supporters, c'est inédit, insultant ! »,, s’est-il étonné avant de fulminer : « S'il pense pouvoir venir organiser les tifos et faire chanter le virage Nord du Vélodrome, je lui souhaite bien du courage. Mais le problème, c'est qu'aujourd'hui, il s'est attaqué à ses propres supporters, ceux de l'OM. Je ne lui donne plus aucun crédit en tant que président de l'OM. C'est un aventurier qui est venu gagner de l'argent. »

Michel Tonini défi Eyraud

L’essence de la sanction des dirigeants marseillais contre les Yankee, c’est ne pas les voir au Vélodrome en tant que groupe historique de fans olympiens. Pour le porte-parole de ce groupe, Jacques-Henri Eyraud doit cesser de rêver. Car les Yankee seront bien présents au Vélodrome. Et cela dès le premier match de la saison prochaine.

« L'OM sans ses supporters, ce n'est plus l'OM ! », a-t-il déclaré avant de lancer : « Je donne rendez-vous à Jacques-Henri Eyraud la saison prochaine au premier match avec les Yankee dans le stade Vélodrome ! »

Rendez-vous est donc pris pour le premier match de la saison prochaine.