Ex-FC Nantes : Guillon raconte son transfert raté à Valenciennes

Publié par ALEXIS le 11 juin 2018 à 13:28

Loïc Guillon, ancien joueur du FC Nantes, est revenu sur son passé dans son club formateur. Il a surtout évoqué la descente du club en Ligue 2 et l’offre de Valenciennes FC repoussée.

Loïc Guillon avait été bloqué par Der Zakarian et Waldemar Kita en 2007.

Relégué en Ligue 2 à l’issue de la saison 2006-2007, avec le FC Nantes son club formateur, Loïc Guillon aurait pu quitter les Canaris, mais les dirigeants et l’entraineur du club lui ont fermé la porte. Le défenseur central tenait pourtant une offre de Valenciennes en Ligue 1. Interrogé par 20 Minutes, il explique pouquoi il n'avait pas rejoint le lcub nordiste

« J’ai pourtant une proposition de Valenciennes FC. Antoine Kombouaré (le coach d’alors du VAFC, ndlr) me propose un contrat en Ligue 1 là-bas. Michel Der Zakarian, le coach, et le président Waldemar Kita refusent que je parte », a raconté Guillon.

« Je me dis aussi que le FCN ne peut pas rester en Ligue 2, ce n’est pas possible. J’étais dans un club qui m’a formé, qui m’a tout donné, ça m’aurait déçu de partir sur une relégation… Donc je reste », a expliqué l’ancien Canari.

Mais après une remontée rapide dans l’élite au terme de la saison suivante (2007-2008), les Jaune et Vert font encore l’ascenseur. Ils sont en effet relégué au bout de l’exercice 2018-2019. Mais cette fois, le joueur formé à la Jonelière a estimé qu’il est temps d’en finir avec le FCN.

« Très clairement, on me le fait comprendre. On m’a appelé et on me dit qu’on ne compte plus sur moi. Je suis peut-être trop ancien dans le club… Je ne sais pas. Après, quand vous vivez trois ans avec une descente, une montée puis une descente encore, vous en avez marre. Je ne me retrouve plus trop dans la nouvelle mentalité du club. Je pars à Vannes OC », a révélé Loïc Guillon qui vient de mettre un terme à sa carrière à Vertou en N3.

Pour mémoire, il a porté les couleurs des Jaune et Vert entre 2002 et 2009. Bien avant, le natif de Limoges avait évidemment fait sa formation à Nantes de 1998 à 2002.

Afficher les commentaires