OM : FPF, Eyraud serein avant le verdict de l’UEFA

Eyraud attend sereinement les sanctions du fair-play financier

Jacques-Henri Eyraud a accordé une interview à Challenges. Le président de l’Olympique de Marseille a abordé, entre autres sujets, les sanctions du fair-play financier attendues par le club.

Eyraud ne prévoit pas de lourdes sanctions contre l’OM

L’OM a dépassé de 9 millions d’euros le seuil des 30M€ de déficit qu’il est interdit à tout club européen de dépasser sur les trois derniers exercices. Alors, l’écurie olympienne sera sanctionné par le fair-play financier de l’UEFA.

Mais Jacques-Henri Eyraud n’est pas inquiet outre mesure. Le dirigeant provençal pense que les sanctions ne seront pas graves au point d’affecter la dynamique enclenchée par les nouveaux responsables. Il croit être parvenu à convaincre l’UEFA que la formation marseillaise ne pouvait pas faire autrement si elle compte retrouver la stabilité assez rapidement.

« Il n'y a pas de raison que cela remette en cause l'avancée de notre plan. Les discussions avec l'UEFA ont été extrêmement professionnelles. Les représentants de l'UEFA n'ont pas seulement regardé ce qui s'est passé sur les trois dernières saisons, où nous avons dépassé de neuf millions d'euros le plafond, mais ils ont cherché à comprendre notre trajectoire économique et financière », a expliqué le leader phocéen avant d’indiquer : « Je leur ai expliqué, et c'est l'une de mes marottes, qu'avec notre actionnaire nous voulions que l'OM soit géré au jour le jour comme une entreprise. »

Souhaitons qu’il ne soit pas surpris…