PSG : FPF, Javier Tebas se lâche après le verdict de l’UEFA

Javier Tebas, président de la Liga espagnole.

C’est l’une des réactions très attendues après la décision de l’UEFA de ne pas infliger de sanction au PSG dans le cadre du Fair-Play Financier. Elle est désormais tombée. Javier Tebas, le sulfureux président de la Ligue espagnole, a donné de la voix après la décision de l’instance européenne.

Javier Tebas : « le Fair-Play Financier est mort »

Après neuf mois d’enquête, les experts de l’Istance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC) de l’UEFA a décidé de ne pas sanctionner le Paris Saint-Germain. Les comptes de l’écurie de Nasser Al-Khelaïfi étant conformes aux règles du Fair-Play Financier. Une décision qui passe très mal aux yeux de Javier Tebas, le patron de la Liga espagnole. L’avocat ibérique de 55 ans s’en est carrément pris à l'UEFA en menaçant de dénoncer le Fair-Play Financier auprès des autorités européennes.

« Nous devons étudier la décision de l’UEFA de façon plus détaillée, mais au premier abord, je dirais qu’ils nous mènent en bateau. Ceci montre que le Fair-Play Financier est mort, car il est sans valeur. Nous allons nous adresser aux autorités compétentes en Europe et en Suisse en dénonçant le Fair-Play Financier de l’UEFA dans son intégralité », a déclaré Tebas dans des propos tenus au micro du média français L’Équipe.

Pour rappel, depuis le transfert de Neymar du Barça au PSG, le premier responsable de la Liga a multiplié les attaques contre le Champion, appelant même l’UEFA à suspendre le PSG de la Ligue des Champions. Et visiblement l’instance du football européen a tout simplement décidé d’ignorer sa vaste campagne anti-PSG dans son verdict.