PSG - Mercato : Nouvelle annonce fracassante sur la piste Kanté

N’Golo Kanté, milieu de terrain français de Chelsea. Publié le 17 juin 2018 à 10:30

Actuellement en Russie pour la Coupe du Monde 2018 avec l’équipe de France, N’Golo Kanté voit son avenir se disputer entre Londres et Paris. D’après France Football,Antero Henrique, directeur sportif du PSG, serait dans la capitale anglaise afin de négocier le transfert du milieu de terrain tricolore avec les dirigeants de Chelsea. Et aux dernières nouvelles, l’écurie parisienne serait sur le point de frapper un grand coup cet été.

Kanté aurait donné son accord à Henrique

C’est une information déjà annoncée par BBC et le collectif Paris United. Elle est désormais confirmée par une troisième source. En effet, d’après les révélations du portail sportif JD Team PSG, N’Golo Kanté serait d’accord pour rejoindre l’effectif de Thomas Tuchel dès cet été. L’international tricolore aurait dit un grand oui à Antero Henrique en vue d’une arrivée au Paris Saint-Germain pour la saison prochaine.

De son côté, la direction de Chelsea ne s’opposerait pas forcément au départ de l’ancien joueur du SM Caen à condition qu’Adrien Rabiot soit inclus dans la transaction. Sous les multiples sollicitations de Kylian Mbappé de le convaincre de le retrouver au Camp des Loges, l’infatigable milieu des Blues aurait également échangé avec Neymar qui l’aurait aussi incité à venir.

« De source sûre, Kanté a donné son accord à Henrique pour son transfert au PSG, mais Chelsea souhaite Rabiot dans la transaction pour ce début de négociation ! Par ailleurs, Kanté a déjà parlé avec Neymar par WhatsApp via Mbappé qui lui a personnellement demandé de venir rejoindre le projet PSG », peut-on lire sur ce site.

Des informations à prendre toutefois avec des pincettes puisque du côté de l’Angleterre, les médias assurent que le joueur n’aurait aucune envie de quitter Stamford Bridge. Mais comme le précisait France Football, le dossier Kanté risque de durer et le mercato ne fait que commencer. Affaire à suivre donc…

Par JEAN-LUC D