Équipe de France : Mandanda pète un câble sur le cas Mbappé

Steve Mandanda, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé lors d’un regroupent de l’équipe de France.

Avant le premier match de l’équipe de France en Coupe de France, Kylian Mbappé s’est fait mal à l’entraînement suite à un coup involontaire d’Adil Rami. Un banal acte de jeu à l’entraînement qui a défrayé la chronique en raison de la vieille rivalité entre le PSG et l’OM, les deux équipes des deux joueurs. Steve Mandanda, gardien de but tricolore, n’aurait pas du tout apprécié l’abattage médiatique autour de cette affaire.

Mandanda : « Kylian Mbappé n'est pas le centre du monde »

Kylian Mbappé est avec les Bleus en Russie, afin de préparer le deuxième match de l'équipe de France. Ce sera jeudi face au Pérou. L'attaquant du PSG a été touché à la cheville ces derniers jours par Adil Rami, mais il va mieux. Mais cet épisode, tout à fait normal dans la vie d'un groupe, a eu des répercussions médiatiques. Dans le journal Le Parisien du jour, il est relaté ce qu'a dit Steve Mandanda, doyen du groupe, aux coéquipiers et membres du staff des Bleus sur cette affaire.

« Arrêtez tout, Kylian n'est pas le centre du monde », aurait lancé le dernier rempart de l’Olympique de Marseille, visiblement agacé que l’attaquant de 19 ans soit autant dorloté. Déjà après la première sortie des Bleus face à l’Australie (2-1), certains cadres avaient pris à partie leur jeune coéquipier pour sa propension à trop garder le ballon plutôt que de jouer collectif.

« D’un côté, la sphère médiatique le porte au pinacle et le staff des Bleus le couve, attentif au moindre de ses bobos. Un état de lévitation permanente que les cadres des Bleus essaient de rééquilibrer en moquant ses attitudes de mauvais perdant, voire de diva », explique le journal régional.