OM - Mercato : FC Porto, double menace pour Vincent Aboubakar

L’OM confronté à la concurrence de Besiktas et de Tianjin Quanjian pour Vincent Aboubakar

L’Olympique de Marseille souhaiterait attirer Vincent Aboubakar en cas d’échec sur Mario Balotelli. Le danger ne viendrait pas du FC Porto, disposé à le vendre, mais de la concurrence de deux clubs étrangers, également désireux d’enrôler l’international camerounais.

Le Besiktas et le Tianjin Quanjian également en lice pour Vincent Aboubakar

Mario Balotelli, qui est la cible offensive prioritaire de l’OM cet été, traîne vraiment les pas. Ce qui ne garantit plus une issue heureuse du dossier. Les recruteurs marseillais, qui n’aimeraient pas être pris de court, auraient activé - réactivé pour être plus précis - la piste Vincent Aboubakar.

Si les démarches n’avaient rien donné l’été dernier parce que le FC Porto avait finalement décidé de conserver son joueur, l’opération pourrait être concluante cet été, l’ancien Lorientais n’étant plus instransférable. Une situation que les recruteurs marseillais voudraient tourner à leur avantage en attirer le Dragon, auteur de 15 buts cette saison.

Mais comme toujours, la concurrence ne manque pas. En l’occurrence, elle a un double visage. Selon O Joao, et le Besiktas et le Tianjin Quanjian sont tout aussi attirés par le profil de Vincent Aboubakar. Pour le club turc, il est question de retrouver le joueur qu’il avait inexplicablement laissé s’en retourner chez les Dragons alors qu’il leur avait fait bonne impression lors de son prêt durant la saison 2016-2017. Quand au club chinois, il compte sur son entraîneur Paulo Sousa pour convaincre le buteur.

Deux concurrents qui ne devraient déjà pas faciliter la mission des recruteurs phocéens qui, en plus, devraient débourser 20M€, somme réclamée, selon A Bola, par les Dragons avant de signer le bon de sortie du joueur de 25 ans.