Transfert : Voilà pourquoi Drogba ne revient pas à Marseille

Publié le 12 juin 2012 à 15:22

L'attaquant ivoirien, Didier Drogba, a quitté Chelsea après lui avoir offert la Ligue des Champions, rêve de Roman Abramovitch, propriétaire du club londonien. L'ivoirien avait laissé entendre lors de son départ de l'OM en 2003 qu'il reviendrait terminer sa carrière au club phocéen. Il ne peut malheureusement plus tenir cette promesse du fait de son engagement dans le social qui nécessite beaucoup de moyens financiers que ne peut lui offrir le club olympien. En effet, Drogba a été touché par la situation des femmes et enfants de son pays la Côte d'Ivoire où l'accès aux soins reste une difficulté comme dans les autres états africains. Il s'est engagé à apporter son aide financière en construisant plusieurs hôpitaux. L'ambassadeur itinérant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD - ONU) veut servir cette cause très importante à ses yeux pour soulager la population ivoirienne.

Drogba souhaitait signer un dernier gros contrat avec des accords facilitant les financements de ses différents projets dans le social, ce qu'il semble avoir trouvé avec Shanghai Shenhua qu'il devrait rejoindre très prochainement. Si Didier Drogba a refusé une visite de New York où il avait la possibilité de rejoindre les Reds Bull de Thierry Henry ou le Los Angeles Galaxy de Beckham, c’est entre autre à cause d'une grosse proposition que lui aurait fait le club chinois.

Drogba avait organisé un gala de charité, le troisième du nom à Londres le samedi 10 mars 2012 à l’Hôtel Dorchester, Park Lane, avec également une vente aux enchères au programme. Cet événement avait bien été relayé par la presse britannique, qui ne tarissait pas d’éloges sur son initiative The Sun parlait d’un "homme qui prend ses responsabilités pour reconstruire son pays". The Telegraph trouvait que Drogba est un "avant-centre plus puissant que le président de son pays".

Le cœur ayant pris le dessus sur la passion, l’ancien joueur d'EA Guingamp ne devrait pas tenir la promesse faite à l'Olympique de Marseille.

Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp